Les missions de l'Ordre: nourrir la Nation de vies exemplaires

La loi du 13 juillet 2018 relative à la programmation militaire projette l’Ordre de la Libération dans le futur en lui conférant une nouvelle mission englobante : développer l’esprit de Défense à travers l’engagement des Compagnons de la Libération et des médaillés de la Résistance Française.

Tout en conservant les missions traditionnelles :

 

  • Assurer la pérennité des traditions de l’Ordre de la Libération et porter témoignage de cet Ordre devant les générations futures, en liaison avec les unités combattantes titulaires de la croix de la Libération, pour transmettre les valeurs de l’Ordre de la Libération et en conserver la mémoire :

Souhait des Compagnons et des autorités de notre pays, l’Ordre de la Libération doit perdurer en devenant une boussole de citoyenneté, notamment auprès des plus jeunes. Une nation se nourrissant de vies exemplaires, les parcours et engagements des Compagnons et médaillés de la Résistance française, doivent continuer à inspirer nos concitoyens afin de développer et fortifier le nécessaire esprit de Défense devant animer la nation.

 

-présider et animer la commission nationale de la médaille de la Résistance Française et sur avis de cette dernière, proposer au président de la République de décerner des médailles de la Résistance Française à titre posthume.

-permettre une meilleure connaissance de la population de médaillés notamment grâce à une commission archives récemment créée dans l’objectif de faire rayonner ces engagements ayant contribué à la libération de la France sur l’ensemble du territoire national.

 

  • Organiser, en liaison avec les autorités officielles, les cérémonies commémoratives de l’appel du 18 juin au Mont-Valérien et de la mort du général de Gaulle le 9 novembre à Colombey-les-Deux-Eglises.

 

  • Gérer le musée de l’Ordre de la Libération, « conservatoire des braises ardentes » déposées par les Compagnons et les médaillés, et de le maintenir, ainsi que les archives de l’Ordre, en leurs lieux dans l’Hôtel National des Invalides.

Le musée, récemment rénové, met en œuvre une politique culturelle dynamique avec l’appui d’un conseil scientifique international. Les objets et documents qui composent les collections du musée ont essentiellement été donnés par les Compagnons eux-mêmes ou par leur famille. Ils témoignent de l’engagement et des épreuves traversées.

 

  • Participer à l’aide morale et matérielle apportée aux Compagnons de la Libération, aux médaillés de la Résistance française, et à leurs veuves et enfants.

 

 

 
Retour haut de page