Parcours des collections

Le musée de l'Ordre de la Libération est dédié à l'ordre fondé par le général de Gaulle pendant la Seconde Guerre mondiale et aux Compagnons de la Libération. Ses collections retracent le parcours de ces combattants de la France libre et de la Résistance intérieur et de ceux qui furent déportés pour avoir résisté à l'oppression nazie. Récemment rénové, il présente plus de 2 000 pièces illustrant le parcours des Compagnons dans un espace de 1 200m2.

Les objets et documents personnels qui constituent la collection permanente ont essentiellement été donnés par les Compagnons de la Libération eux-même ou par leur famille. Ils témoignent de l’engagement et des épreuves traversées et retracent l'histoire de la France libre de 1940 à 1945.

L'exposition permanente présente le parcours des Compagnons à travers 3 espaces principaux :

La France libre

La Résistance intérieure

La Déportation

Si un grand nombre de pièces sont tout à fait exceptionnelles par leur rareté, elles le sont aussi par les personnalités auxquelles elles se rattachent.

Sont notamment exposés les tenues de Jean Moulin et du commandant - futur maréchal - Leclerc, des fanions pris à l’ennemi sur les champs de bataille d’Afrique et d’Europe, les armes, insignes et emblèmes des Compagnons de la Libération, les premiers pavillons de marine de la France libre, des dessins originaux réalisés dans les camps de concentration, des tracts, journaux et poste-émetteurs clandestins.

Une salle est consacrée au fondateur de l'Ordre et présente l’ensemble de ses décorations françaises et étrangères, sa dernière tenue militaire et certains de ses manuscrits de guerre les plus importants, parmi lesquels le manuscrit original de l’affiche de l'Appel à tous les Français.

Le général de Gaulle, fondateur et grand maître

En 1967, l’Ordre de la Libération s’installe - sur décision de son fondateur et grand maître le général de Gaulle - dans le pavillon Robert de Cotte de l’Hôtel national des Invalides.

C’est dans ce cadre prestigieux, au cœur du Paris militaire historique, que le second ordre national français, désireux de voir se perpétuer la mémoire des Compagnons de la Libération, donne naissance à son Musée.

Il ouvre ses portes en 1970, sous l’impulsion de Claude Hettier de Boislambert -3e Chancelier de l’Ordre - et de son épouse, Odette de Boislambert.

Le musée de l'Ordre de la Libération a été entièrement rénové entre 2012 et 2015. Fort de son implantation aux Invalides, pôle touristique majeur de la capitale, il accueille en moyenne 100 000 visiteurs par an.

Visite scolaires et périscolaires

De multiples actions pédagogiques sont développées afin de transmettre aux jeunes générations les valeurs de la Résistance et le parcours enfant permet l’accès aux collections permanentes en autonomie.

Ressources

Le musée abrite également un centre de recherche et de documentation (dossiers individuels des Compagnons de la Libération, collection de presse et périodiques, près de 6000 ouvrages et 30 000 photographies).

AAMOL

L'association des Amis du musée de l'Ordre de la Libération a pour mission de soutenir et promouvoir la connaissance du musée, pour en accroître le rayonnement en France et à l’étranger mais également de favoriser l’enrichissement de ses collections.

Retour haut de page