Visite de la maison natale de Charles de Gaulle - Lille

Publié le Vendredi 11 octobre 2019

L’association des amis du musée de l'Ordre de la Libération a rassemblé le 11 octobre 2019 plus de trente participants pour une visite conférence de la maison natale de Charles de Gaulle à Lille.

Ces derniers ont été accueillis par Madame M. Lefebvre, Directrice de la Maison et par Philippe Radal, président de l’AAMOL.

Une visite de la maison en deux groupes  entama la journée, enrichie d’une exposition temporaire sur le séjour du Général de Gaulle en Irlande en 1969. Elle fut suivie d’une conférence par M. LEFEBVRE sur la famille de Charles de Gaulle, évoquant notamment ses origines allemandes et irlandaises. Incontestablement, les différentes branches de la famille se singularisaient par un profond attachement aux valeurs chrétiennes et patriotiques qui influencèrent la jeunesse du fondateur de la France Libre.

Une seconde conférence de François Broche évoqua justement la jeunesse de Charles de Gaulle, avec des focus sur ses parents auxquels le liait un attachement tout particulier, sa passion dès la première heure pour l’histoire et l’armée, et une forme de vision sur son destin...

Un déplacement à l’Eglise Saint Andre permit de découvrir la paroisse de la famille où fut baptisé C de Gaulle, et où une plaque près des fonds baptismaux rappelle cet événement.

Il convient de préciser que la maison natale de Charles de Gaulle est propriété de la Fondation Charles de Gaulle et qu’elle est gérée par le Conseil Departemental du Nord.

Elle sera fermée dès le 1er novembre 2019 pour des travaux qui vont s’échelonner sur une année , et qui vont permettre à la fois une sécurisation et une restauration des lieux pour un budget de 3 millions d’€.

En synthèse, ce programme permit de visiter un lieu chargé d’histoire , véritable creuset  de l’exceptionnel destin de Charles de Gaulle, illustré par deux brillantes et très denses conférences qui permirent à l’auditoire de pénétrer les origines de cet illustre Français.

 

En savoir plus sur l'AAMOL

Retour haut de page