Ordre de la Libération Menu
Antoine Péronne
<< Tous les compagnons

Antoine Péronne

RAF
Free French Flight 2

Fils de notaire, Antoine Péronne est né le 9 avril 1914 à Paris.

Entré à l'Ecole de l'air en septembre 1935 avec la première promotion (capitaine Guynemer), il obtient son brevet de pilote en juin 1936.

Sous-lieutenant en octobre 1937, Antoine Péronne est affecté à la 51 e Escadre aérienne de Tours et détaché comme instructeur à l'Ecole de Salon. Il sert en Tunisie, à l'escadrille régionale de chasse n° 574, lorsque la guerre éclate

Promu lieutenant en octobre 1939, il est affecté à la 9e Escadre à Oran puis à la 1ère escadrille du Groupe de chasse 1/7, basé à Rayack au Liban au début de l'année 1940.

Le 23 juin 1940, sur ordre, il se met, alors qu'il commande une patrouille de trois appareils, à la disposition de la Royal Air Force en Egypte, à Ismaïlia.

L'armistice signé, il refuse, ainsi que ses deux camarades les adjudants Ballatore et Coudray, de rejoindre sa base et tous les trois s'engagent dans la RAF.

Antoine Péronne est affecté comme pilote au N°2 French Fighter Flight dès sa constitution le 8 juillet 1940. L' unité est rattachée en août 1940 au 274 Squadron de la RAF et pratique surtout des missions d'attaque au sol et de couverture de la flotte alliée.

Antoine Péronne participe comme pilote à des missions aériennes périlleuses en Crète et en Libye.

Engagé officiellement en mai 1941 dans les Forces aériennes françaises libres, il est abattu en vol en combat aérien près de Tobrouk en Libye le 15 juin 1941.

Fait prisonnier, il est transféré en Allemagne et passe quatre années en captivité à l'Oflag VII D. Libéré le 2 mai 1945 par les Britanniques et rapatrié en France, il est promu capitaine en juin 1945. Il est affecté en novembre 1945 à la 2 e Escadre de chasse et nommé commandant en second du Groupe de chasse "Ile-de-France" avant de prendre, en avril 1946, le commandement du Groupe de chasse "Alsace".

Il totalise une victoire aérienne et 1 200 heures de vol dont 180 de vol de guerre.

Victime d'un accident d'avion, il tombe en service commandé le 18 juin 1946 à Friedrichshafen en Allemagne. Il est inhumé à Paris.

• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 23 juin 1941
• Croix de Guerre 39/45

Imprimer