Ordre de la Libération Menu
Bernard Barberon
<< Tous les compagnons

Bernard Barberon

Groupe de Bombardement « Lorraine »
Escadrille TOPIC
GRB1

Fils d'industriel, Bernard Barberon est né à Paris le 26 août 1916.

Après des études au Collège Sainte-Croix à Orléans puis au lycée Louis-le-Grand à Paris, il entre à la Faculté de droit de Paris.

Licencié en droit, réserviste, il est appelé en 1939 et demande à servir dans l'aviation comme observateur. Refusant l'armistice, il quitte la France par bateau en juin 1940 et, via Gibraltar, rejoint Londres où il s'engage dans les Forces aériennes françaises libres en qualité d'aspirant observateur.

Affecté au groupe Topic en août 1940 sous le commandement de Jean Astier de Villatte, il embarque à Glasgow avec son unité à destination de la Gold Coast et débarque à Takoradi le 1er novembre 1940.

Le groupe Topic est alors dissous pour devenir la 2e escadrille du Groupe réservé de bombardement n° 1 (GRB1). A la fin de 1940, le Groupe est envoyé en Afrique centrale en soutien aérien des troupes de la Colonne Leclerc.

Bernard Barberon fait équipe avec le lieutenant Tassin de Saint-Péreuse et le sergent-chef Lagatu. Il participe à une mission sur Koufra, puis aux combats en Erythrée où il effectue plusieurs missions.

Le GRB1 devient le Groupe de bombardement "Lorraine" le 1er septembre 1941 ; le sous-lieutenant observateur Barberon remplit 27 missions en Libye avec son nouveau groupe de novembre 1941 à janvier 1942.

Promu lieutenant en décembre 1941, il est mis au repos et demande à suivre une formation de pilote avant de rejoindre l'Angleterre où le "Lorraine" arrive en janvier 1943.

Bernard Barberon prend ensuite le commandement de l'escadrille "Nancy" du "Lorraine" et conduit au total 90 missions en France et en Allemagne.

A la fin de l'année 1944, il commande le groupe de transport aérien 1/15 et participe à de nombreux rapatriements de blessés et déportés jusqu'à la fin de la guerre.

Revenu dans la vie civile, Bernard Barberon passe ses brevets de pilote de ligne.

Après un séjour en Indochine de 1947 à 1950, il entre à UTA, d'abord comme pilote et commandant de bord de 1951 à 1968, puis comme chef de département à partir de 1969.

Président de la Fédération nationale du personnel navigant de l'Aviation marchande, il est également vice-président de l'Association des Français libres, président de l'Amicale des FAFL, à partir de 1960, et administrateur de la revue Icare.

Membre du Conseil de l'Ordre de la Libération depuis 1949, Bernard Barberon est décédé à Paris le 18 octobre 1982. Il est inhumé à Langon dans le Loir-et-Cher.

 

• Commandeur de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 26 juin 1941
• Croix de Guerre 39/45 (5 citations)
• Médaille Coloniale
• Distinguished Flying Cross (GB)
• Distinguished Service Cross (USA)

Imprimer