Ordre de la Libération Menu
Yves Lagatu
<< Tous les compagnons

Yves Lagatu

Groupe de Bombardement « Lorraine »
GRB1

Yves Lagatu est né le 8 novembre 1914 à Rumengol (Finistère) dans une famille de commerçants.

Sous-officier de marine, il refuse la défaite et, après avoir entendu l'appel du 18 juin 1940, rejoint Portsmouth à bord du cuirassé Courbet sur lequel il sert comme radio.

Engagé dans les Forces françaises libres, il demande à quitter la Marine pour servir comme radio-mitrailleur dans l'aviation.

Son entraînement achevé, il est envoyé en Afrique au Groupe réservé de bombardement n° 1 (GRB 1) placé sous les ordres du capitaine Astier de Villatte. Dans des conditions très rudes (chaleur, sable, insuffisance de l'infrastructure), il participe aux opérations du sud libyen et notamment à la prise de l'oasis de Koufra en appui de la Colonne Leclerc en février et mars 1941.

Yves Lagatu prend part ensuite brillamment, d'avril à juillet 1941, à la campagne d'Abyssinie ; il effectue de multiples reconnaissances, attaques de convois et bombardements sur les positions italiennes, souvent malgré de très violents tirs de barrage et l'attaque de la chasse adverse. Il totalise plus de 35 opérations offensives à très grande distance de sa base.

Il rejoint en septembre 1941 le Groupe de bombardement "Lorraine" en formation à Rayack au Liban. Il prend une part active à la campagne de Libye, au cours de laquelle il totalise plus de 50 opérations offensives pour 200 heures de vol d'opération, recevant une deuxième citation à l'occasion de cette campagne.

A partir du début de l'année 1943, l'adjudant-chef Lagatu participe avec le "Lorraine" aux opérations sur le front occidental. Le 22 octobre 1943, il réussit une mission particulièrement périlleuse en vol rasant comme directeur de tir d'une formation de six appareils.

Il effectue au total 40 missions offensives sur le front de l'ouest, dont 10 comme mitrailleur leader, portant ainsi le nombre de ses opérations à 92 et ses heures de vol à la fin de la guerre à près de 250.

Sous-lieutenant à la fin de la guerre Yves Lagatu combat ensuite en Indochine comme officier navigateur et poursuit sa carrière militaire qui le mène au grade de commandant de l'Armée de l'Air.

Il devient ensuite représentant en bijouterie.

Yves Lagatu est décédé le 27 septembre 1987 à Brest où il a été inhumé.


• Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 29 décembre 1944
• Médaille Militaire
• Commandeur de l'Ordre National du Mérite
• Croix de Guerre 39/45 (3 citations)
• Croix de Guerre des TOE
• Médaille Coloniale avec agrafes "Koufra", "Libye", "E-O"
• Médaille de l'Aéronautique
• Médaille Commémorative 39/45
• Médaille Commémorative Indochine
• Air Medal (USA)

Imprimer