Ordre de la Libération Menu
Henri Soulat
<< Tous les compagnons

Henri Soulat

Groupe de Bombardement « Lorraine »

Henri Soulat est né le 16 décembre 1918 à Limoges en Haute-Vienne. Ses parents étaient employés d'usine.

Engagé volontaire dans l'Armée de l'Air en 1937, il est affecté à la 5e Escadrille à Palmyre en Syrie.

Sergent radio, il est chef de la station radio de Deir Ez-Zor pendant la campagne 1939-1940.

En juillet 1940, il fait une tentative d'évasion infructueuse pour rejoindre la Palestine par avion.

Il participe à l'organisation d'un service de renseignements à la base de Rayak qui transmet des informations par radio aux autorités britanniques d'Egypte et de Palestine.

En mai 1941, il est puni d'un mois d'arrêt de rigueur pour activités gaullistes; il est aux arrêts pendant la campagne de Syrie. Mais dès la victoire des Alliés et des Forces françaises libres, il s'engage dans les Forces aériennes françaises libres.

En octobre 1941, il est breveté radio-mitrailleur et affecté comme tel au Groupe de Bombardement "Lorraine" récemment créé au Liban. Il prend part à la campagne de Libye où, après plusieurs opérations, il est gravement blessé le 4 décembre 1941 dans un accident au décollage de son Blenheim. Le pilote Georges Fifre est tué, et le capitaine de Maismont blessé.

Fin 1942, il rentre en Grande-Bretagne avec le "Lorraine" et participe à toute la campagne de l'Ouest de 1943 à 1945. Comme radio-mitrailleur, leader de formation, il effectue de nombreuses missions de bombardement de jour et de nuit, à moyenne et basse altitude sur Boston. Il est promu adjudant.

Le 6 juin 1944, il participe à la mission historique d'émission d'écrans de fumée sur les côtes normandes pour faciliter le débarquement.

Promu sous-lieutenant en août 1944, il arrive en fin d'opération en octobre 1944 mais tient à continuer le combat. Il quitte le Lorraine pour le GR 3/33 « Périgord» et, comme volontaire, participe à la campagne de réduction des poches de l'Atlantique, en qualité d'observateur où il effectue 17 missions d'observation à basse altitude.

A la fin de la guerre, il a effectué au total 80 missions de guerre (dont 11 de nuit) représentant 250 heures de vol de guerre (dont 35 heures de nuit).

En 1946, il est affecté à l'Ecole Monomoteur de Cogival puis passe son brevet de pilote en 1948.

En septembre 1950, il est affecté en Indochine comme pilote au groupe de transport « Franche-Comté ». De retour en métropole en mars 1952 avec le grade de capitaine, retourne en Indochine où il prend le commandement du second détachement de C-119 à Cat-Bi en septembre 1952. il effectue lui-même la première et la dernière mission au-dessus de Diên Biên Phû entre novembre 1953 et mai 1954. Henri Soulat reçoit au total huit citations pour son action en Indochine.

De retour en France en juin 1954, il rejoint l'escadrille d'instruction des parachutistes de Pau où il passe son brevet. En 1956, il sert à Madagascar puis dans le sud-algérien, de 1959 à 1961.

Sa dernière affectation outre-mer est au Congo, à Pointe-Noire, où il est promu au grade de lieutenant-colonel en janvier 1964.

Il termine sa carrière à Coblence puis à Lahr avant de quitter l'armée en 1967.

Promu colonel de réserve en 1970, il se retire à Pau.

Henri Soulat est décédé le 23 mai 1989 à Pau. Il a été inhumé au cimetière urbain de Pau.

• Commandeur de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 20 janvier 1946
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 39/45 (6 citations)
• Croix de Guerre des TOE (8 citations)
• Croix de la Valeur Militaire (2 citations)
• Médaille de la Résistance
• Croix du Combattant Volontaire de la Résistance
• Croix du Combattant 39/45
• Médaille de l'Aéronautique
• Médaille Coloniale avec agrafes »Libye », « Extrême-Orient »
• Médaille des Services Volontaires dans la France Libre
• Médaille Commémorative des Opération de Sécurité et du Maintien de l'Ordre en AFN
• Officier de l'Ordre de l'Etoile Equatoriale (Gabon)
• Croix de la Vaillance (Vietnam)
• Chevalier du Mérite (Thaïlande)
• Officier de l'Ordre du Million d'Eléphant (Laos)

Imprimer