Ordre de la Libération Menu
Jacques Segrais (De)
<< Tous les compagnons

Jacques Segrais (De)

BM1

Le vicomte Jacques Le Juge de Segrais est né le 13 mars 1908 à Curepipe sur l'Ile Maurice. Fils d'artiste peintre, il se destine à des études scientifiques.

En avril 1932, il s'engage dans l'armée pour 18 mois ; en octobre 1933, il est rendu à la vie civile et versé dans la réserve.

Devenu ingénieur agronome, il travaille à la société des fibres coloniales à Brazzaville au Congo au moment de sa mobilisation en septembre 1939. Placé en affectation spéciale en raison de ses compétences professionnelles, il est démobilisé le 15 août 1940.

Il se range immédiatement aux côtés du général de Gaulle et joue un rôle important dans le ralliement du Congo à la France libre en collaborant avec le commandant Delange qui, avec son Bataillon, obtient la reddition du gouverneur général Husson et permet ainsi au colonel de Larminat de traverser le Congo librement.

Dès le ralliement acquis, le 28 août 1940, il s'engage au 1er Bataillon de Marche de l'AEF (BM 1) et est affecté à la 1ère Compagnie. En septembre 1940, il suit les cours d'élève aspirant ; en décembre, il en sort officier interprète stagiaire, assimilé au grade d'adjudant.

Le 10 janvier 1941, il quitte Brazzaville par voie fluviale et arrive à Bangui le 20. Il rejoint Port Soudan en avril par la route comme renfort pour la campagne d'Erythrée. De là, il embarque le 8 juin 1941 à destination de Suez pour rejoindre Qastina en Palestine.

Il prend part aux combats de Syrie avec la 1ère Compagnie du BM 1.

Le 21 juin 1941, au moment où l'avant-garde des Français libres entre dans Damas, l'adjudant de Segrais est tué par des Français de Vichy à la gare de Kadem dans les faubourgs de Damas en essayant de protéger son commandant de compagnie, le capitaine de Boissoudy, grièvement blessé.

Jacques de Segrais est inhumé au cimetière militaire de Damas.

• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 4 juillet 1944
• Croix de Guerre 39/45 avec palme

Imprimer