Ordre de la Libération Menu
Jean-Pierre Nouveau
<< Tous les compagnons

Jean-Pierre Nouveau

12ème RCA

Jean-Pierre Nouveau est né le 14 avril 1921 à Marseille.

Etudiant, il rentre à Marseille à la fin du mois de juin 1940 et cherche vainement à rejoindre la France Libre.

Son père, Louis Nouveau, qui participe activement au réseau "Pat O'Leary" spécialisé dans l'évasion par l'Espagne de pilotes et équipages de la RAF, le fait bénéficier de cette filière.

Il part le 6 mars 1941 pour l'Espagne avec pour objectif d'atteindre le Portugal. Arrêté à la frontière hispano-portugaise, suspecté du meurtre d'un garde civil, il est transféré de prison en prison, soumis aux interrogatoires et torturé. Il se fait passer pour canadien et est finalement libéré sur l'intervention du consulat britannique.

Parvenu en Angleterre au mois d'octobre 1941, il s'engage dans les Forces Françaises Libres. Il est d'abord affecté à l'escadron mixte du capitaine Branet puis admis à l'Ecole des Cadets de la France Libre à Ribbesford.

Promu aspirant le 1er juin 1943 (promotion Fezzan-Tunisie), il est affecté au 12ème Régiment de Chasseurs d'Afrique (12ème RCA) qui a été incorporé à la 2ème DB du général Leclerc au Maroc.

Il y commande un peloton de chars Sherman. A sa tête, il participe à toutes les opérations de la 2ème DB au lendemain du débarquement d'août 1944 en Normandie.

Près de Mortain, il est le premier élément de la Division à se heurter aux défenses allemandes et à faire des prisonniers.

Il se bat ensuite à Paris, place de l'Etoile, le 25 août 1944, puis place de la Concorde où il met hors de combat, d'un coup de canon, un char Panther.

Il se distingue ensuite dans les Vosges et en Alsace, notamment lors de la prise de Voyer en Moselle où, le 20 novembre 1944, il prend vigoureusement à partie les défenses ennemies et permet ainsi à l'Infanterie de pénétrer dans le village très fortement défendu par de nombreuses pièces d'artillerie.

Le 25 décembre 1944 Jean-Pierre Nouveau reçoit, à Erstein, la Croix de la Libération des mains du général de Gaulle.

En avril 1945, il se distingue de nouveau sur le Front de l'Atlantique avant de terminer la guerre en Allemagne avec le grade de lieutenant.

La guerre achevée en Europe, il suit le général Leclerc en Indochine où il est affecté au Groupement de Marche de la 2ème DB commandée par le colonel Massu dont il est, un temps, l'aide de camp.

De retour en métropole en septembre 1946 avec deux nouvelles citations, il effectue un second séjour en Indochine en 1947 au 1er REC.

Démobilisé sur sa demande, il rentre ensuite en France et s'emploie aux côtés de son père à remettre sur pied l'entreprise familiale d'armement maritime et de courtage en graines à laquelle il donnera par la suite une dimension internationale.

Commandant de réserve.

Jean-Pierre Nouveau est décédé le 28 octobre 1991 à Paris.


• Commandeur de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 12 juin 1945
• Grand Officier de l'Ordre National du Mérite
• Croix de Guerre 1939-45 (8 citations)

Imprimer