Ordre de la Libération Menu
Pierre Le Gourierec
<< Tous les compagnons

Pierre Le Gourierec

101ème compagnie Auto

Fils d’un employé de la banque de France, Pierre Le Gourierec est né le 10 avril 1920 à Morlaix dans le Finistère.

Engagé volontaire pour trois ans à Nantes en novembre 1938, au titre du 19ème escadron du Train.

En février 1940, il est affecté à la 802e Compagnie du train qui embarque pour la Norvège (opération de Narvik). De retour en France, il participe à l'organisation du camp retranché de Brest puis est évacué vers l'Angleterre sur le Meknès qui quitte Brest le 18 juin 1940.

Il choisit de s'engager dans les Forces françaises libres et est affecté comme caporal à la 1ère Compagnie du Train des FFL du lieutenant Dulau. Avec son unité, il prend part à l'expédition de Dakar et débarque au Cameroun le 9 octobre 1940.

Passé au Soudan en février 1941, il participe au sein de la Brigade française d'Orient aux combats d'Erythrée contre les Italiens.

En mai 1941, promu caporal-chef, il stationne en Egypte puis en Palestine avant de prendre part à la campagne de Syrie.

En novembre 1941, le maréchal des logis Le Gourierec est affecté à la 101ème Compagnie Auto et est dirigé vers la Libye où il combat, à Bir-Hakeim, en mai et juin 1942, avec la brigade du général Koenig.

En plein cœur de la bataille, alors que la position est totalement encerclée, il parvient à mener à son terme un convoi de ravitaillement, dans la nuit du 5 au 6 juin 1942.

Au moment de l'évacuation de Bir-Hakeim, dans la nuit du 10 au 11 juin 1942, alors qu'il guide hors de la position un détachement de camions chargés de blessés, Pierre Le Gourierec est mortellement blessé. Son corps n'a pas été retrouvé.

• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 26 août 1943
• Croix de Guerre 39/45 avec palme
• Médaille Coloniale avec agrafes « Erythrée » - « Libye »

Imprimer