Ordre de la Libération Menu
Jacques Le Forestier De Vendeuvre
<< Tous les compagnons

Jacques Le Forestier De Vendeuvre

Issu d'une famille de vieille noblesse, Jacques Le Forestier de Vendeuvre est né le 9 mars 1912 à Vendeuvre dans le Calvados.

Il fait ses études secondaires à Vannes et se destine comme son père, tué sur le front en 1917, au métier des armes.

En 1930, à 18 ans, il entre à Saint-Cyr (promotion Joffre), où il a pour instructeur le lieutenant Philippe de Hauteclocque, futur général Leclerc ; il sort Major de l'Ecole en 1932 et choisit la Cavalerie.

En 1933, il sort également premier de l'Ecole de Cavalerie de Saumur.

En 1937, il fait un stage d'observateur à Reims où il est gravement blessé dans un accident d'avion ; la même année il obtient un certificat de Licence d'Histoire.

En 1938 il est nommé à son tour instructeur à Saint-Cyr. En août 1939, à la veille de la guerre, il passe dans l'aviation avec l'espoir de mieux servir et il part en stage à l'Ecole de pilotage de Melun.

L'Armistice arrive alors qu'il se trouve à l'Ecole de pilotage de Meknès au Maroc où il sert comme pilote de reconnaissance ; désespéré de n'avoir pu rejoindre le front, il rassemble des camarades et organise le départ de trois appareils de Casablanca, le 30 juin 1940, en vue de rallier les Forces britanniques à Gibraltar.

Vers 16 heures, le capitaine de Vendeuvre décolle aux commandes d'un Glenn Martin avec à son bord le lieutenant Berger et les sous-lieutenant Jochaud du Plessix et Weill.

Au-dessus de Gibraltar, leur avion est abattu par la DCA espagnole au moment où ils se préparaient à atterrir et tombe dans la mer. Les secours dépêchés sur place ne ramèneront que des cadavres.

Le capitaine Le Forestier de Vendeuvre est inhumé le lendemain avec ses compagnons au cimetière de North Front près du terrain d'aviation à Gibraltar.


• Compagnon de la Libération - décret du 13 mai 1941

Imprimer