Ordre de la Libération Menu
Philippe Bernardino
<< Tous les compagnons

Philippe Bernardino

Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique
Bataillon du Pacifique

Alias : Firipi

Né le 23 septembre 1915 à Mataiea (Tahiti), Philippe Bernardino opte pour la carrière militaire en 1936.

Dès le ralliement de l'Océanie à la France Libre en septembre 1940, il s'engage comme volontaire au corps expéditionnaire du Pacifique en formation sous la responsabilité du commandant Broche.

Il est nommé successivement caporal puis sergent, grade qu'il assume en mai 1941, date du départ des volontaires du Bataillon du Pacifique (BP 1).

Philippe Bernardino participe à toutes les campagnes du bataillon et d'abord la Libye en 1942 et notamment Bir-Hakeim.

Promu sergent-chef, il est intégré ensuite au Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique (BIMP) nouvellement créé par la fusion des éléments du 1er Bataillon d'Infanterie de Marine (1er BIM) et du Bataillon du Pacifique restés opérationnels après Bir-Hakeim.

Il combat successivement à El Alamein, en Tripolitaine, en Tunisie, en Italie, et pendant la campagne de France jusqu'à la relève des Tahitiens en novembre 1944 dans les Vosges. "Type accompli du soldat énergique, courageux et sûr", il est promu adjudant et reçoit sa deuxième citation.

Après la guerre, il effectue un séjour de trois ans à Tahiti puis, de 1949 à 1951, sert au 3ème RIC à Versailles.

De 1952 à 1954 il est en Indochine et, promu adjudant-chef, titulaire de quatre citations, il est affecté à Papeete avant de prendre sa retraite en septembre 1958.

Philippe Bernardino est décédé à Papeete le 4 janvier 1963. Il a été inhumé au cimetière de l'Uranie à Papeete.


• Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 16 octobre 1945
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 1939-45 (2 citations)
• Croix de Guerre des TOE (4 citations)
• Médaille de la Résistance
• Médaille Coloniale avec agrafes "Libye 42", "Bir-Hakeim", "Tripolitaine", "Tunisie"
• Médaille Commémorative des Services Volontaires dans la France Libre

Imprimer