Ordre de la Libération Menu
Henry Rancourt De Mimérand (De)
<< Tous les compagnons

Henry Rancourt De Mimérand (De)

EM
Groupe de Bombardement « Lorraine »
RAF
EMPGDG
Squadron 226

Fils d'un officier de cavalerie, Henry de Rancourt de Mimérand est né le 4 juillet 1910 à Cernoy-en-Berry dans le Loiret.

Il fait ses études secondaires à Orléans et entre à l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr en 1931 (promotion Tafilalet).

A la sortie de l'Ecole, il choisit l'aviation et est affecté à Toulouse.

Marié à une anglaise et père de deux enfants, il est promu capitaine en juin 1939.

En juin 1940, il refuse la défaite et rejoint l'Afrique du nord, persuadé que la guerre va s'y poursuivre.

Comme, contrairement à son souhait, l'Afrique du nord s'engage dans l'armistice, il décide de rallier l'Angleterre.

Le 18 août 1940, à Rabat, il profite d'une mission de liaison pour gagner Gibraltar à bord d'un Caudron Simoun ; de là il part en convoi vers l'Angleterre.

Engagé dans les Forces aériennes françaises libres (FAFL), il reçoit en septembre 1940, la mission de créer et de diriger la première école de pilotage des FAFL à Odiham ; cette école de pilotage franco-belge, forme jusqu'à sa dissolution en juin 1941, plus de 80 pilotes.

Appelé à l'Etat-major des FAFL puis à l'Etat-major particulier du général de Gaulle, d'octobre 1941 à juillet 1942, le commandant de Rancourt demande à repartir en opération et obtient de rejoindre un groupe de bombardement léger de la Royal Air Force, le 226 Squadron, dès novembre 1942.

Après avoir participé avec cette unité à plusieurs missions offensives, il est chargé, en avril 1943, de réorganiser et de prendre le commandement du Groupe de Bombardement "Lorraine" avec lequel il effectue de nombreuses sorties tant à haute altitude qu'en vol rasant. L'opération la plus célèbre étant le raid sur la centrale électrique de Chevilly-Larue le 3 octobre 1943 qu'il dirige personnellement. Au total, le lieutenant-colonel de Rancourt a effectué 22 missions de guerre dont 7 en vol rasant.

Fin mars 1944, il est appelé au cabinet militaire du général de Gaulle à Alger. Il rentre en France avec le Général en août 1944 et reste à son cabinet jusqu'en avril 1945 date à laquelle il est envoyé à Londres pour occuper le poste d'Attaché de l'Air avec le grade de colonel.

En décembre 1947, le colonel de Rancourt occupe les fonctions de commandant adjoint de l'Air au Maroc avant de suivre les cours de l'Ecole supérieure de guerre aérienne et le cours interarmées (1949-1950) puis les cours du collège des forces armées américaines à Norfolk (Virginie) l'année suivante.

De février 1951 à septembre 1954, il retrouve ses fonctions d'Attaché Air à l'ambassade de France à Londres.

En 1954, il est promu au grade de général de brigade aérienne et commandant adjoint des Forces alliées Centre Europe jusqu'en 1958.

Il commande pendant deux ans le Groupement des Moyens militaires de Transport aérien (GMMTA) et devient membre du Conseil de l'Ordre de la Libération. Général de division en 1959.

De 1960 à 1963, il est attaché Air à l'Ambassade de France à Washington et reçoit ses étoiles de général de corps aérien.

Ayant fait valoir ses droits à la retraite, il est, de 1966 à 1979, conseiller pour la France auprès de la compagnie Boeing.

Henry de Rancourt de Mimérand est décédé le 28 juillet 1992 à Paris. Ses obsèques ont été célébrées en l'église de Cernoy-en-Berry où il a été inhumé.


• Grand Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 8 novembre 1944
• Croix de Guerre 39/45 (5 citations)
• Médaille de l'Aéronautique
• Distinguished Flying Cross (GB)
• Commander of the British Empire (GB)
• Officer of the Legion of Merit (USA)
• Air Force Cross (GB)
• Bronze Star Medal (USA)

Imprimer