Ordre de la Libération Menu
André Bergeret
<< Tous les compagnons

André Bergeret

EM
Roselys
Croix de Lorraine

Fils d'ingénieur, André Bergeret est né le 15 avril 1904 à Paris.

Il se destine à la Marine et suit les cours de la Marine marchande avant d'embarquer en octobre 1923 à bord du navire école Jacques Cartier.

Il accomplit son service militaire dans la Marine nationale de novembre 1924 à juin 1926, puis entre à la Compagnie des Messageries maritimes comme lieutenant stagiaire.

Capitaine au long cours en 1930, il sert, au moment de l'Armistice, comme lieutenant de 1ère classe sur le paquebot des Compagnies maritimes Président Doumer en Extrême-Orient.

En juillet 1940, le bâtiment est réquisitionné à Port-Saïd (Egypte) par les Anglais et André Bergeret choisit de rester à bord et de signer son engagement dans les Forces françaises libres.

Il navigue d'abord en Méditerranée avec un équipage franco-anglais puis est nommé, avec le grade de lieutenant de vaisseau, commandant de la corvette Roselys en octobre 1941. Avec ce nouveau bâtiment, il fait la preuve de ses qualités dans la protection des convois de marine marchande en Atlantique-nord.

En février 1942, la Roselys éperonne un sous-marin allemand.

Promu capitaine de corvette à titre temporaire le 1er juin 1942, il prend, le même jour, le commandement de la 1ère Division de corvettes FNFL basée à Greenock tout en gardant le commandement opérationnel de la Roselys.

Le 5 juillet 1942, lors d'un convoi vers Mourmansk, malgré les attaques de l'aviation, il n'hésite pas à pénétrer avec son navire dans un champ de mines pour recueillir 176 naufragés de deux bateaux américains. Le commandant Bergeret est alors le premier étranger à recevoir la Croix d'officier de la Legion of Merit américaine.

Il est promu capitaine de corvette à titre définitif en avril 1943

Début 1944, il quitte la Roselys pour prendre les fonctions de sous-chef d'Etat-major des FNFL avant de commander, à partir de septembre 1944, la frégate Croix de Lorraine avec laquelle il patrouille dans la Manche.

Promu capitaine de frégate en avril 1945, alors qu'il a accompli 50 mois de navigation en opérations, le général de Gaulle lui remet la Croix de la Libération à Paris le 18 juin 1945.

Il sert ensuite successivement au deuxième Bureau de l'Etat-major général de la Marine puis au cabinet du ministre des Travaux publics, Jules Moch.

Il retourne ensuite comme capitaine de 1ère classe aux Messageries maritimes. Il y commande de nombreux bâtiments après avoir servi en Indochine de 1948 à 1950, il est nommé en 1959 inspecteur de la navigation aux Messageries maritimes.

Capitaine de vaisseau de réserve.

André Bergeret est décédé à Paris le 26 décembre 1966. Il est inhumé à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

• Commandeur de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 12 juin 1945
• Croix de Guerre 1939-45 (4 citations)
• Officier du Mérite Maritime
• Officier du Mérite Touristique
• Médaille de Sauvetage
• Distinguished Service Cross (GB)
• Officier de la Legion of Merit (USA)

Imprimer