Ordre de la Libération Menu
<< Tous les compagnons

Etelvino Perez

13ème Demi Brigade de Légion Etrangère

Etelvino Perez est né le 6 août 1918 à Nîmes dans le Gard.

Légionnaire, il participe en 1939-1940 à la campagne de France au sein de la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE).

Il combat en Norvège, à Narvik, d'avril à juin 1940, et reçoit une citation à l'ordre de la division pour avoir "assuré avec le plus grand courage la relève des blessés pendant le combat" ; combat au cours duquel, il fait également prisonnier un officier ennemi.

De retour en France, en Bretagne, à la mi-juin 1940 avec le corps expéditionnaire français de Norvège, la 13e DBLE, devant l'avance allemande est contrainte de se replier en Angleterre où la moitié de ses effectifs se rallie à la France libre le 29 juin 1940.

Dès lors, le caporal Etelvino Perez servant au 2e Bataillon de la 13e DBLE, participe à toutes les campagnes : opération devant Dakar en septembre 1940, Gabon en novembre 1940 et Erythrée où il donne à ses légionnaires un bel exemple de bravoure en montant à leur tête à l'assaut du Fort Moncullo, le 8 avril 1941.

Promu sergent, il participe ensuite à la campagne de Syrie en mai-juin 1941 puis à celle de Libye. Chef de groupe à Bir-Hakeim, il capture, le 27 mai 1942, plusieurs équipages de chars ennemis et, au cours de la sortie de vive force de la position, le 11 juin 1942, il entraîne ses hommes à la baïonnette sur les mitrailleuses ennemies.

Le sergent-chef Perez combat ensuite à El Alamein (Egypte) puis en Tunisie avant de débarquer en Italie, le 20 avril 1944, avec la 1ère Division française libre.

Le 21 mai 1944 au Monte Leucio, à la cote 150, il repousse avec le restant de sa section très éprouvée, une forte contre-attaque. Au cours de l'action il est grièvement blessé au ventre et doit être évacué à l'hôpital, ce dernier étant soumis à un bombardement. Exigeant alors d'être mis à l'abri en dernier, il fait l'admiration de tous.

Etelvino Perez décède le 25 mai 1944 des suites de ses blessures. Il est inhumé à San Giorgio (Italie).

• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 20 novembre 1944
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 39/45 (4 citations)

Imprimer