Ordre de la Libération Menu
René Peeters
<< Tous les compagnons

René Peeters

Libération Nord

Alias: Duchemin - Garant

René Peeters est né le 18 août 1898 à Nancy.

Engagé volontaire en 1916, il sert dans la Marine et se distingue pendant la Grande Guerre, se voyant attribuer la Croix de Guerre avec palme.

A l'issue de son engagement, en 1919, il est démobilisé et trouve un emploi à la Manufacture des Tabacs de Nancy.

Dès septembre 1940, René Peeters, ne supportant pas la défaite et l'occupation du territoire national, prend contact avec Louis Saillant afin de former un des premiers noyaux de Résistance CGT ; jusqu'en août 1941, il assure les liaisons entre les deux zones et les divers noyaux CGT déjà formés.

Ensuite, de retour en zone interdite (Région C), il y créé la branche locale du mouvement Libération-nord en Meurthe-et Moselle, dans la Meuse, dans les Vosges, dans le Doubs et sur le Territoire de Belfort. Représentant du mouvement pour tout le nord-est, il met notamment en place des filières d'évasion de prisonniers.

En 1942, il forme l'Union clandestine départementale des Syndicats confédérés et organise, sous la présidence de Louis Saillant, une réunion à Nancy au cours de laquelle il est décidé d'intensifier la lutte contre l'occupant.

Au moment où Vichy met en place la politique de la "relève" puis du Service du travail obligatoire (STO), René Peeters organise l'accueil des réfractaires, leur procurant du travail dans des chantiers forestiers ou des usines de la région. Par ailleurs, il organise dans la Région C un service social en faveur des familles de réfractaires et de patriotes tombés au service de la Résistance.

Dès décembre 1943, il fonde avec les mouvements de Résistance le premier Comité de Libération. Cette activité ne passe cependant pas inaperçue des Allemands, et, à plusieurs reprises, René Peeters échappe de justesse à l'arrestation.

En juin 1944 sa tête est mise à prix par la Gestapo. A la demande de ses camarades de combat, il est nommé président du Comité départemental de Libération de Meurthe-et-Moselle. Grâce à son expérience et à sa grande autorité, la libération s'effectue dans les meilleures conditions et l'administration mise en place par le CDL fonctionne immédiatement.

Déjà membre de l'Assemblée consultative, il est élu, en 1945-1946, député SFIO de la Meurthe-et-Moselle aux deux Assemblées constituantes.

A partir de 1947, il est membre du Conseil économique avant d'être, quelques années plus tard, délégué à la Communauté économique européenne à Bruxelles.

René Peeters est décédé le 17 juin 1979 à Vandoeuvre en Meurthe-et-Moselle. Il a été inhumé dans sa ville natale de Nancy.

• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 17 novembre 1945
• Croix de Guerre 14/18 avec palme
• Croix de Guerre 39/45 (2 citations)

Imprimer