Ordre de la Libération Menu
Alfred Noël
<< Tous les compagnons

Alfred Noël

GRCA
Colonne Volante
1er Régiment de Marche de Spahis Marocains

Alfred Noël est né le 27 novembre 1910 à Montpellier.

Sous-officier d'active dans les blindés, stationné en Syrie, il se rallie à la France Libre au moment où les Forces françaises libres et les Britanniques entrent en Syrie, en juin 1941.

Affecté aux spahis marocains, il prend part aux campagnes d'Egypte et de Libye.

Le 24 octobre 1942, à El Alamein en Egypte, alors qu'il commande un peloton d'automitrailleuses, il met en fuite une patrouille allemande tentant de s'infiltrer dans le dispositif allié.

Alors qu'au cours de cette opération deux de ses trois automitrailleuses sont hors de combat, il poursuit néanmoins la lutte avec celle qui lui reste et parvient à détruire un char contribuant ainsi à retarder la progression ennemie.

Il prend part ensuite à la campagne de Tunisie, puis son unité, devenue le 1er Régiment de marche de spahis marocains (1er RMSM), est affecté à la 2e Division blindée du général Leclerc qui se constitue au Maroc à l'été 1943.

Après plusieurs mois d'entraînement et de préparation, la 2e DB débarque, le 1er août 1944, en Normandie. L'adjudant Noël avec le 1er RMSM, participe à la campagne de Normandie où il se distingue ; capturé après avoir eu son véhicule endommagé par l'ennemi, il profite du désarroi causé par un bombardement sur le PC où il a été conduit, se ressaisit de son arme et, après avoir mis hors de combat trois de ses poursuivants, parvient à rejoindre les lignes françaises.

Le 24 août 1944, à proximité de Saclay en région parisienne, il parvient, alors qu'il est entouré de canons de 88 et menacé directement par des bazookas ennemis, à tirer sa patrouille d'affaire et à rapporter de précieux renseignements sur les positions des Allemands. Il participe à la libération de Paris puis ensuite aux campagnes des Vosges et d'Alsace avant de terminer la guerre en Allemagne en mai 1945.

Sous-lieutenant en 1946, il sert dans l'arme blindée puis comme capitaine à la Légion Etrangère d'abord pendant six années en Indochine avant de rentrer en France puis de repartir pour la Tunisie en 1954 jusqu'à l'indépendance.

En retraite, il se retire en Tunisie.

Alfred Noël est décédé le 24 juin 1982 en Tunisie, à Sfax. Il est inhumé à La Ciotat dans les Bouches-du-Rhône.

• Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 17 novembre 1945
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 39/45 (3 citations)
• Croix de Guerre des TOE
• Médaille Coloniale avec agrafes "Extrême-Orient", "Tunisie"
• Médaille Commémorative des Services Volontaires dans la France Libre
• Médaille du Levant

Imprimer