Ordre de la Libération Menu
Louis Béguin
<< Tous les compagnons

Louis Béguin

1er Bataillon d'Infanterie de Marine
Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique

Louis Béguin est né le 6 octobre 1911 à Vignoux sur Barangeon (Cher). Son père est employé à l'Electricité de France et sa mère ouvrière.

Après avoir été manœuvre, il s'engage dans l'armée en janvier 1932. Il sert au Maroc au 6e Régiment de tirailleurs sénégalais jusqu'à fin 1935 puis part pour l'Indochine comme soldat de 2e classe avec le 9e Régiment d'infanterie coloniale.

Envoyé au Levant en août 1939 il rejoint la 3e compagnie du 24e Régiment d'infanterie coloniale (24e RIC).

Refusant l'armistice, il rallie les Forces françaises libres en Egypte le 28 juin 1940 et s'engage dès sa création au 1er Bataillon d'infanterie de marine (1er BIM).

Le BIM est formé d'éléments du 24e RIC ayant choisi de poursuivre la lutte sous le commandement des capitaines Folliot et Lorotte.

Avec la 1ère compagnie du BIM le soldat Louis Béguin quitte Ismaïlia le 6 septembre 1940 pour rejoindre, au bord de la Méditerranée, la 7e Division blindée britannique dans la région de Marsa Matrouh en Egypte et participer à la première campagne de Libye contre les Italiens.

A cette occasion, il reçoit une citation marquant son calme au combat, son endurance physique et son esprit d'initiative. De retour en Egypte en mai 1941, il stationne en Palestine où il est décoré de la Croix de la Libération avant de prendre part à la campagne de Syrie en juin 1941.

Avec le BIM, il combat ensuite en Libye au sein de la Brigade du général Koenig qui s'illustre à Bir-Hakeim (27 mai - 11 juin 1942). Au lendemain de la bataille, le 1er BIM et le Bataillon du Pacifique (BP1), qui ont tous les deux perdu leur commandant, fusionnent pour former le Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique (BIMP).

Affecté au BIMP le 16 juin 1942, il participe à la bataille d'El Alamein en octobre 1942 puis aux opérations de Tunisie à l'issue desquelles il est promu caporal.

Débarqué en Italie en avril 1944 avec le BIMP au sein de la 1ère Division française libre, Louis Béguin est tué le 8 mai 1944, par l'explosion d'une mine lors de la bataille de San Ambrosio. Son corps n’a pas été retrouvé.

 

• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 7 mars 1941
• Croix de Guerre 1939-45 (1 citation)
• Médaille Coloniale avec agrafes "Libye 1941", "Bir-Hakeim 1942"

Imprimer