Ordre de la Libération Menu
Pierre Marchand
<< Tous les compagnons

Pierre Marchand

Résistance AEF
Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad
Commandement Supérieur Troupes AEF
29ème Division Alpine

Pierre Marchand est né le 29 septembre 1893 à Laneuville à Bayard (Haute-Marne).

Il sort de l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr en 1914, dans la promotion "Croix du Drapeau", et est promu sous-lieutenant le 1er août de cette même année.

Affecté au 170e Régiment d'infanterie lors de la Grande Guerre, il est blessé et cité deux fois. Capitaine en avril 1917, il termine la guerre comme instructeur auprès de l'armée américaine.

De retour au 170e RI en octobre 1918, il devient instructeur de l'armée polonaise puis rejoint les rangs du 6e Colonial avec lequel il part pour l'Indochine en 1920.

Il sert dans les troupes coloniales en Indochine jusqu'en avril 1928.

De retour en métropole, il est nommé chef de bataillon en janvier 1929 et affecté au 23e Régiment d'infanterie coloniale (23e RIC).

En mars 1935, il rejoint son nouveau poste en AEF et est nommé lieutenant-colonel. Après deux années au Régiment de tirailleurs sénégalais du Tchad (RTST), il passe au 1er RIC puis de nouveau au RTST en décembre 1938.

De janvier 1939 à mars 1940, il est adjoint au colonel commandant le RTST qu'il commande lui-même à partir d'avril 1940. Refusant l'armistice, Pierre Marchand, avec le gouverneur Félix Eboué, prend une part active au ralliement du Tchad à la France libre, le 26 août 1940, emmenant avec lui l'ensemble de son Régiment.

Promu colonel en septembre 1940, il laisse, deux mois plus tard, le commandement du RTST au colonel Leclerc et prend les fonctions de commandant de l'Infanterie de l'Afrique française libre, fonctions qu'il occupe de janvier à décembre 1941.

Pierre Marchand est ensuite, jusqu'en mars 1943, commandant des territoires nord syriens. Il est alors condamné par un tribunal militaire de Vichy à la "peine de mort, à la dégradation militaire, et à la confiscation de tous ses biens", et est déchu de la nationalité française le 23 février 1942.

Promu général de brigade en décembre 1942, il est commandant supérieur des troupes en AEF d'avril 1943 à mars 1945 ; de retour en France, il prend, avec le grade de général de division, le commandement de la 29e Division alpine, jusqu'en novembre 1945.

Le général Marchand commande ensuite la 13e Région militaire (décembre 1945 - mai 1946), avant d'être affecté à l'Etat-major de l'Armée de juin à décembre 1946. Il prend ensuite la tête de la 4e Région militaire à Bordeaux jusqu'en juillet 1947.

Le général Pierre Marchand est décédé le 10 août 1971 à Chateldon (Puy de Dôme). Il est inhumé au cimetière de Pornichet (Loire Atlantique).

• Grand Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 26 août 1941
• Croix de Guerre 1914-1918 (2 citations)
• Croix de Guerre 1939-1945 avec palme
• Commandeur de l'Ordre de Léopold (Belgique)
• Commandeur de l'Ordre de l'Etoile Noire
• Chevalier de l'Ordre du Dragon de l'Annam

Imprimer