Ordre de la Libération Menu
Paul Ibos
<< Tous les compagnons

Paul Ibos

EM
Groupe de Bombardement « Lorraine »
Groupe de Bombardement n° 2

Paul Ibos est né le 18 août 1919 à Saigon en Indochine. Son père était général d'infanterie de marine.

Il fait une partie de ses études secondaires au lycée Louis-le-Grand à Paris puis au lycée Lakanal de Toulouse.

Bachelier, il prépare l'Ecole de l'air au lycée Montaigne de Bordeaux en 1938 et s'engage pour la durée de la guerre dans l'aviation le 1er octobre 1939.

Admis aux cours d'EOR, Paul Ibos suit sa formation à Châteauroux où il est nommé aspirant en janvier 1940. Breveté observateur en avion, il est affecté en mai 1940 au Centre d'instruction de bombardement à Toulouse.

En juin, devant l'avancée allemande, son unité se replie à Port-Vendres. Avec deux camarades, Labit et Forat, refusant l'armistice, il cherche un moyen de rejoindre l'Angleterre.

Ayant réussi à obtenir des faux papiers polonais, les trois hommes, après de longues démarches, obtiennent un visa pour l'Espagne d'où ils rejoignent la Grande-Bretagne, via le Portugal, à la fin du mois d'août 1940. Paul Ibos signe son engagement dans les Forces Aériennes Françaises Libres et, avec le grade de sous-lieutenant, est envoyé à l'école de pilotage d'Odiham.

En avril 1941, il rejoint les FAFL de l'AEF, à Takoradi en Gold Coast. Là, avec le Groupe de Bombardement n° 2 (GB 2) équipé de Glenn Martin, sous les ordres du commandant Goumin, il prend part à la première campagne de Libye, effectuant de longues missions de reconnaissance.

Affecté au Groupe de Bombardement Lorraine dès sa création en septembre 1941, il participe à la seconde campagne de Libye comme officier observateur. En novembre 1941, lors de missions de bombardement, il obtient des résultats très précis qui lui valent une citation à l'ordre de l'armée.

Promu lieutenant en juin 1942, il est détaché, en août, au Coastal Command à Saint Jean d'Acre (Squadron 203)où il effectue de longues missions sur la Méditerranée.

Après avoir suivi un entraînement à l'école de pilotage de Damas, le lieutenant Ibos obtient le brevet de pilote militaire en octobre 1942 et fait route, avec le Groupe Lorraine, vers l'Angleterre où il débarque en janvier 1943.

Après plusieurs mois de formation et d'affectations successives, il rejoint le "Lorraine" (342 Squadron) en septembre 1943. Il prend part dès lors aux opérations sur le front de l'Ouest comme navigateur leader d'escadrille et fait de nouveau la preuve de son calme et de ses capacités d'observateur dans des conditions périlleuses. Il reçoit une seconde citation à l'ordre de l'armée et est blessé en opération.

En juin 1944, il reçoit ses galons de capitaine et, le 1er août 1944, il est affecté au 2e Bureau de l'Etat-major des FAFL à Londres ; il a accompli alors 74 missions de guerre en 145 h de vol.

Muté au Groupe de Transport 1/15 "Touraine" en juillet 1945 en qualité d'officier de renseignements, il est démobilisé sur sa demande en mars 1946.

Rendu à la vie civile, Paul Ibos entre à la compagnie aérienne UAT (puis UTA) dont il sera le sous-directeur.

Nommé commandant de réserve en 1958 puis commandant honoraire en 1978.

Paul Ibos est décédé le 12 mars 2015 à Versailles (Yvelines) où il est inhumé.


• Commandeur de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 20 novembre 1944
• Croix de Guerre 39/45 (3 citations)
• Médaille coloniale avec agrafe "Libye"

Imprimer