Ordre de la Libération Menu
Jean Eon
<< Tous les compagnons

Jean Eon

13ème Demi Brigade de Légion Etrangère

Jean Eon est né le 15 juin 1915 à Rouen. Son père est capitaine au long cours.

Employé dans une affaire française au Cameroun, il refuse la défaite et s'engage fin décembre 1940 à la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE) des Forces françaises libres.

Avec la compagnie antichar de la "13", il prend part à la campagne d'Erythrée où il reçoit une citation puis à la campagne de Syrie en juin 1941.

Désigné pour suivre les cours d'élève officier de Damas, il en sort aspirant et est affecté à la compagnie lourde du 1er Bataillon de Légion étrangère (1er BLE) au début de l'année 1942. Il participe alors à la campagne d'Egypte avec la 1ère Brigade du général Koenig à El Alamein.

Après la campagne de Tunisie en mai 1943, il est affecté à la compagnie canons (CCI) de la 13e DBLE récemment mise sur pied.

Chef de section de canons, il se distingue en Italie, en particulier le 24 mai 1944 en appuyant avec efficacité la progression d'une compagnie d'infanterie sous le feu de l'ennemi. Débarqué en Provence en août 1944, il prend part à toutes les opérations de son unité : Provence, Vallée du Rhône, Vosges et Alsace.

Le 28 janvier 1945, durant les opérations d'Alsace devant Grussenheim, le sous-lieutenant Eon est chargé d'appuyer la progression du 1er BLE. Pour diriger son tir avec plus d'efficacité, il se porte dans une zone particulièrement battue par l'artillerie, les mortiers et les armes automatiques ennemies lorsqu'il est tué à son poste par une rafale de mitrailleuse. Il est inhumé à Grussenheim.

• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 17 novembre 1945
• Croix de Guerre 39/45 (2 citations)

Imprimer