Ordre de la Libération Menu
La France libre

La France libre

Soutenu par Winston Churchill, le général de Gaulle crée la France libre en juillet 1940 en Angleterre. Son but est de poursuivre la guerre, libérer la France et lui rendre son rang. Avec de faibles moyens et sans reconnaissance internationale, la France libre connaît des débuts difficiles. Dirigée par le général de Gaulle, « chef des Français libres », elle comprend au départ un simple Conseil de défense de l’Empire (novembre 1940) puis un Comité national français (septembre 1941), ébauche de gouvernement. A partir de 1943, la France libre cède la place au Comité français de la Libération nationale, puis au Gouvernement provisoire de la République française qui remplace le régime de Vichy dans les territoires libérés.

Sur le plan militaire, les Forces françaises libres (FFL), formées au départ de quelques milliers de volontaires, ne dépassent pas 60 000 personnes en 1943. C’est vers les territoires de l’Afrique française que se dirige d’abord l’effort des FFL. Le ralliement de l’Afrique équatoriale française, du Cameroun et des territoires d’Océanie donne à la France libre une assise territoriale. Les FFL qui combattent sur terre, sur mer et dans les airs se distinguent de 1940 à 1945 sur plusieurs continents en maintenant la présence de la France dans la guerre mondiale.

Plus de 700 compagnons de la Libération, dont 18 unités combattantes, sont issus des FFL.

Imprimer