Ordre de la Libération Menu
Adrien Bernavon
<< Tous les compagnons

Adrien Bernavon

Régiment de Chasse Normandie-Niémen

Adrien Bernavon est né le 11 décembre 1912 à Lyon.

Pilote de carrière, l'adjudant-chef Bernavon se révèle dès 1939 comme un combattant de grande valeur.

Sur Morane-Saulnier 406, il abat trois Dornier 17 et probablement trois autres appareils au cours de la campagne de France avec le Groupe de chasse II.

Volontaire pour l'Indochine, il participe, avec l'escadrille 2/595 sous les ordres du capitaine Pouyade, aux opérations contre la Thaïlande et prend une part active à la résistance intérieure contre les Japonais.

Sur le point d'être arrêté, il réussit en octobre 1942 à s'évader d'Indochine, à bord d'un Potez 25 qui tombe en panne en pleine jungle.

Arrêté par les troupes chinoises il est emmené à pied à travers la montagne dans des conditions très difficiles jusqu'à la province du Yunnan. Interné dans un camp de prisonnier, il est libéré par l'intervention du capitaine Pouyade, évadé quelques jours avant lui.

Après un long périple, il rejoint les Forces françaises libres au Caire et se porte volontaire pour le Groupe "Normandie". Il rejoint l'URSS le 10 mai 1943. Volontaire pour toutes les missions, blessé le 13 juin 1943, il reprend sa place à l'escadrille pour participer à l'offensive sur Orel.

Le 16 juillet 1943, alors qu'il attaque avec sa patrouille, dans la région de Krasnikovo, à environ 50 kilomètres d'Orel, un peloton de 15 bombardiers allemands Junkers 87 Stuka protégés par des chasseurs supérieurs en nombre, le sous-lieutenant Bernavon disparaît. Son corps n'a pas été retrouvé.

A son palmarès, 1 585 heures de vol, 76 missions de guerre, 4 victoires officielles, 2 probables.

  • Chevalier de la Légion d'Honneur
  • Compagnon de la Libération - décret du 11 octobre 1943
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 1939-45 (3 citations)
  • Ordre de la Guerre pour le Salut de la Patrie
Imprimer