Ordre de la Libération Menu
Lucien Limanton
<< Tous les compagnons

Lucien Limanton

1er Bataillon d'Infanterie de Marine
Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique

Lucien Limanton est né à Paris, le 14 décembre 1919.

Boucher de profession, il choisit de s'engager pour cinq ans au 2e Régiment de Zouaves à Oran en janvier 1938.

A la déclaration de guerre, il est envoyé en Syrie ou l'Armistice le surprend.

Désirant poursuivre la lutte, il rejoint, le 4 juillet 1940, les Forces françaises libres en Palestine, ce qui lui vaut, le 8 novembre, d'être condamné par contumace à la peine de six ans de prison pour « désertion à l'intérieur en temps de guerre avec emport d'effets militaires ».

Affecté au 1er Bataillon d'Infanterie de Marine (1er BIM) qui constitue, pour les Britanniques auxquels il est rattaché, le premier élément des Free French (Français libres), Lucien Limanton participe comme simple soldat à la première campagne de Libye.

Il prend part ensuite en juin 1941 aux opérations de Syrie puis à la seconde campagne de Libye avec la 1ère Brigade française libre du général Koenig. Il participe notamment à la bataille de Bir-Hakeim en mai-juin 1942.

Fait prisonnier au cours de la sortie de Bir-Hakeim le 11 juin 1942, il est d'abord interné à Benghazi puis embarqué pour l'Italie à la mi-août 1942 Il réchappe au torpillage de son bateau et parvient à Bari le 1er septembre 1942 après un court transit par la Grèce. Interné au camp de prisonnier 62 à Bergame, il est transféré en novembre 1943 au Stalag IV B à Mühlberg sur Elbe puis au Stalag IV F de Hartmannsdorf au sud de Leipzig.

Evadé le 16 avril 1945, Lucien Limanton rejoint la 2e Division américaine puis est rapatrié en France.

Démobilisé en juillet 1945, il devient agent de l'Etat.

Lucien Limanton est décédé dans un accident de la circulation le 28 juillet 1954 à Briançon. Il est inhumé à Bagneux.

• Compagnon de la Libération - décret du 7 mars 1941
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre avec palme
• Médaille Coloniale avec agrafe "Bir-Hakeim"
• Médaille des Services Volontaires dans la France Libre

Imprimer