Ordre de la Libération Menu
Michel Fourquet
<< Tous les compagnons

Michel Fourquet

Groupe de Bombardement « Lorraine »

Michel Fourquet est né le 9 juin 1914 à Bruxelles. Son père était négociant.

Il sort de Polytechnique en 1935 et se dirige alors vers l'Ecole de l'Air.

Au cours de la campagne 39-40, capitaine, il commande une escadrille du groupe 1/52 et est cité deux fois. Devant la tournure prise par les événements il demande sa radiation et l'obtient en janvier 1941.

Il rentre d'Afrique du Nord en France occupée et trouve un emploi dans l'industrie.

Il entre en contact avec "Ceux de la Libération" et avec le réseau "Alliance" par l'intermédiaire de son beau-frère Jean Roger, alias Jean Sainteny.

Il communique des renseignements couvrant l'aéronautique et recrute des personnels pour le réseau "Alliance" jusqu'à la fin de 1942. C'est alors qu'il parvient à rejoindre l'Angleterre, par la Bretagne, au moyen d'un bateau de pêche fourni grâce à "Alliance", avec lequel il continuera à établir des liaisons.

Engagé dans les Forces aériennes françaises libres (FAFL), il est nommé adjoint du commandant du Groupe de bombardement Lorraine dont il prend le commandement de décembre 1943 à novembre 1944.

Il se signale particulièrement en menant l'opération historique de projection d'écrans de fumée sur la côte normande lors du débarquement allié le 6 juin 1944.

Il effectue ensuite de nombreuses missions de combat dont celle des 4-5 août 1944 sur Falaise au cours de laquelle il attaque avec quinze de ses avions les Panzer allemands. Cinq appareils seront portés disparus dans cette mission.

A la fin de la guerre, il a assuré au total 71 missions de bombardement, dont 12 en vol rasant et compte 170 heures de vol de guerre.

En 1946 et 1947, il commande la 21e Escadre avant d'occuper d'importantes fonctions à la Délégation Française du Groupe Permanent à Washington et à l'Etat-Major de la Défense Nationale.

En 1958, il reçoit ses étoiles de général de brigade, avant d'entrer à l'Etat-Major particulier du Président de la République en janvier 1959.

Général de division, puis général de corps aérien, il commande successivement en Algérie, d'octobre 1960 à juillet 1962, le Groupement aérien tactique n° 1, la 5e Région aérienne et enfin, l'ensemble des Forces armées.

Ensuite il est appelé au poste de Secrétaire général de la Défense nationale.

En 1964, il est promu général d'armée aérienne.

En 1966, il devient délégué ministériel à l'Armement et en 1968, occupe les fonctions de chef d'Etat-major des Armées jusqu'au 9 juin 1971, date à laquelle il prend sa retraite.

Il sera ensuite président du Conseil de surveillance de l'Aérospatiale et président de l'Office général de l'Air.

Il est nommé membre du Conseil de l'Ordre de la Libération en 1973.

Michel Fourquet est décédé le 20 novembre 1992 à Neuilly-sur-Seine (92). Il a été inhumé au cimetière du Père Lachaise à Paris.

• Grand Croix de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - Décret du 12 juin 1945
• Croix de Guerre 39-45 (6 citations )
• Croix de la Valeur Militaire
• Médaille de l'Aéronautique
• Distinguished Flying Cross (GB)
• Distinguished Flying Cross (USA)
• Officier de l'Ordre de Léopold (Belgique)
• Croix de Guerre Belge.

Imprimer