Ordre de la Libération Menu
Joseph Duhautoy-Schuffenecker
<< Tous les compagnons

Joseph Duhautoy-Schuffenecker

1er Régiment de Fusiliers Marins
ACL

Alias : Duhautoy

Joseph Schuffenecker est né le 16 mars 1909 à Guewenheim (Haut-Rhin) dans une famille de cultivateurs.

Il suit des études de philosophie et de théologie chez les Pères Blancs. Il effectue son service militaire en 1930 à la 25e Compagnie d'infirmiers de Tunis et au 4e Zouaves comme caporal.

Missionnaire en Ouganda à partir de 1935, il est affecté "sur place" en 1939, au "National Service" britannique et a pour mission d'aider au remplacement des prêtres italiens de l'Ouganda, internés à l'entrée en guerre de l'Italie.

Dès le 21 juin 1940, refusant le nazisme qui s'oppose à ses convictions chrétiennes, il écrit à Londres, puis à Brazzaville et Libreville, demandant à rejoindre une unité combattante française comme infirmier, brancardier ou chapelain.

Ne recevant pas de réponse, il est employé pendant 6 mois dans un hôpital britannique. En décembre 1941, il signe enfin son engagement dans les Forces françaises libres à Nairobi (Kenya) comme aumônier auxiliaire assimilé lieutenant. Il prend alors le nom de Duhautoy pour protéger sa famille et trois de ses frères mobilisés de force dans l'armée allemande comme alsaciens.

Sur ses demandes répétées, il est finalement dirigé sur l'Ambulance chirurgicale légère (ACL) des Forces françaises libres qu'il rejoint en Libye en mai 1942. Comme aumônier auxiliaire, iIl participe à la campagne de Libye et à la bataille d'El Alamein puis, en mai 1943, à celle de Tunisie au sein de l'ACL de la 1ère DFL.

Débarqué en Italie le 1er mai 1944, il est toujours volontaire pour le transport des blessés, en première ligne de jour comme de nuit. Il se signale par ailleurs comme donneur de sang, parfois jusqu'à l'épuisement.

Il est affecté comme aumônier au 1er Régiment de fusiliers marins (1er RFM) en juillet 1944, restant constamment avec l'élément de tête, se révélant un soutien considérable.

Il débarque en Provence avec son unité à la mi-août 1944 et, dès lors, jusqu'aux Vosges et à l'Alsace, il ramasse les blessés, se trouvant à plusieurs reprises face à l'ennemi et parvenant souvent à ramener des prisonniers. Cité pour son attitude lors des combats de Ronchamp jusqu'à Masevaux du 20 au 28 novembre 1944, le Père Duhautoy se distingue à nouveau lors des combats du massif de l'Authion, du 9 au 15 avril 1945.

A la fin de la guerre, il est assimilé au grade de lieutenant de vaisseau.

Fidèle aux Pères Blancs, il retourne alors en Ouganda en novembre 1945, puis au Malawi en 1952. Il est, à partir de 1975, en Zambie.

Joseph Duhautoy-Schuffenecker est décédé le 9 mai 1995 à Paris. Il a été inhumé à Bry-sur-Marne (94).

• Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 7 août 1945
• Croix de guerre 1939/45 (3 citations)
• Médaille Coloniale avec agrafes "Ethiopie", "Libye", "Tunisie"

Imprimer