Ordre de la Libération Menu
Emile Dehon
<< Tous les compagnons

Emile Dehon

Régiment de Marche du Tchad
ACL
1er RTC

Emile Dehon est né le 7 septembre 1900 à Saint-Quentin dans l'Aisne).

Missionnaire catholique au Cameroun, il est mobilisé en 1939. Il désire, dès l'annonce de l'armistice, poursuivre la lutte contre l'ennemi et, en juillet 1940, passe au Cameroun anglais pour rejoindre les Forces françaises libres.

Il débarque à Douala en pirogue, dans la nuit du 26 au 27 août 1940, pour rallier le territoire avec le commandant Leclerc et une vingtaine d'hommes.

Il participe à la campagne du Gabon en octobre 1940 avec la colonne Dio comme lieutenant aumônier du Régiment de Tirailleur du Cameroun (RTC).

Affecté à l'Ambulance chirurgicale légère de la Brigade française d'Orient, il prend part aux opérations d'Erythrée de février à avril 1941 puis de Syrie (juin 1941) au cours desquelles il se distingue par ses qualités personnelles d'allant et de bravoure.

Promu aumônier capitaine, toujours au sein de l'ACL, il est présent en Libye (1942) puis en Tunisie (1943) avant de rejoindre la 2e DB.

Depuis le 1er août 1944, aumônier du Régiment de marche du Tchad (RMT), il prend part à toutes les opérations du GTD (Groupement tactique Dio) notamment en Normandie. Il est l'objet d'une citation pour avoir fait preuve à nouveau d'une très belle attitude au feu au cours des opérations du 10 au 17 août 1944, notamment au cours du bombardement de Carrouges, prodiguant des soins aux blessés dans des conditions particulièrement périlleuses.

Après la guerre, le révérend Père Dehon retourne au Cameroun et devient directeur du collège privé d'enseignement technique Charles Stangana de Yaoundé. Plus tard, il ira vivre à Madrid.

Emile Dehon est décédé le 5 février 1995 à Andorre la vieille où il a été inhumé.


• Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 7 juillet 1945
• Croix de Guerre 39/45
• Médaille de la Résistance

Publications :

• Avis et conseils à ses religieux , Domois 1930
• La Nouvelle politique coloniale de la France, Flammarion 1945

Imprimer