Ordre de la Libération Menu
Pierre-Louis Bourgoin
<< Tous les compagnons

Pierre-Louis Bourgoin

Bataillon de Marche n°2
2ème Régiment de Chasseurs Parachutistes
4ème BIA

Pierre-Louis Bourgoin est né le 4 décembre 1907 à Cherchell (Algérie).

Instituteur depuis 1925 et chasseur de fauves, il effectue son service militaire en 1928 au 3e Régiment de tirailleurs algériens.

Lieutenant de réserve, il prend part au ralliement de l'Oubangui-Chari à la France libre en août 1940 et est incorporé au Bataillon de marche n°2 (BM2), au sein duquel il commande le Groupe franc.

Il participe à la campagne de Syrie en juin 1941, au cours de laquelle il est blessé par un éclat d'obus, avant d'être promu capitaine au mois de décembre. Passé au Groupe de Bombardement Lorraine, il fait toute la campagne de Libye avec cette unité, en qualité de commandant de l'échelon à terre.

En mars 1942, il est blessé une seconde fois, par balle. Il effectue ensuite un stage de parachutiste avant d'être détaché aux services secrets britanniques où il est chargé de missions spéciales de renseignements.

A la tête de parachutistes, il prend part ensuite à des coups de mains en Tunisie, où le 23 février 1943, dans une opération de commando derrière les lignes ennemies, à Tunis, il est très grièvement blessé; il porte 37 traces de blessures et est amputé du bras droit.

Dès sa guérison, il rejoint l'Angleterre et est nommé commandant ; il prend alors le commandement, en novembre 1943, du 4e BIA et qui deviendra le 2e Régiment de chasseurs parachutistes (2e RCP).

Avec son bataillon, le Bataillon du Ciel, il participe aux opérations du 6 juin 1944. Parachuté dans la nuit du 10 au 11 juin en Bretagne, il rassemble autour de lui les 3 000 maquisards et fixe les 85 000 Allemands, pour interdire l'accès à la Normandie. Ce sont les combats de Saint-Marcel le 18 juin 1944. Puis nombreux coups de mains lors de la libération de Paris et sur la Loire.

Fin août 1944 il reçoit la mission de couvrir avec son régiment sur la rive droite de la Loire, le flanc droit de l'armée américaine dans sa marche vers l'est et, en septembre, à la tête de ses troupes, attaque une colonne allemande de 18 000 hommes qui remontait du sud-ouest. A Saint-Pierre-le-Moutier, il capture 3 000 Allemands et s'empare d'un matériel considérable.

En novembre 1944 le lieutenant-colonel Bourgoin est nommé inspecteur des parachutistes.

Il est démobilisé en octobre 1945.

En 1949 il est Inspecteur général des chasses pour la France et l'Outre-mer et est promu colonel de réserve l'année suivante.

Pierre Louis Bourgoin est élu en 1958 député UNR de la 12e circonscription de Paris.

Il est également vice-Président de l'Association de soutien au général de Gaulle, poste auquel il est réélu en novembre 1962, mars 1967 et juin 1968.

Il donne sa démission de député de Paris pour des raisons de santé le 6 mai 1970.

Pierre-Louis Bourgoin est décédé le 11 mai 1970 à Paris. Il a été inhumé à Plumelec (Morbihan).


• Grand Croix de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 8 juillet 1943
• Croix de Guerre 1939-45 (9 citations)
• Médaille de la Résistance avec rosette
• Médaille Coloniale avec agrafes
• Distinguished Service Order (GB)
• Bronze Star Medal (USA)

Publications :

Les principaux animaux de chasse de l'Afrique noire continentale française, Lorient 1949
Animaux de chasse d'Afrique, Paris 1955

Imprimer