Ordre de la Libération Menu
Roger Allouès
<< Tous les compagnons

Roger Allouès

1er Bataillon d'Infanterie de Marine
Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique

Roger Allouès est né le 18 juin 1920 à Mateur en Tunisie.

Exerçant le métier de forgeron, il s'engage pour cinq ans en mars 1939 dans l'Infanterie Coloniale à Tunis. Au Levant, il est affecté, en octobre 1939, au 24e Régiment d'infanterie coloniale (24e RIC).

Il rejoint les Forces françaises libres et prend part à la campagne d'Egypte avec le 1er Bataillon d'infanterie de marine (1er BIM) et les Britanniques. Volontaire pour toutes les missions difficiles, il est cité à l'ordre de l'armée.

Le 26 mai 1941, il reçoit des mains du général de Gaulle la Croix de la Libération à Qastina en Palestine.

Il est blessé le 15 juin 1941, à Deera, lors de la campagne de Syrie et évacué sur la Palestine.

Il rejoint son unité en septembre 1941 et prend part à la deuxième campagne de Libye au cours de laquelle il est blessé une seconde fois, le 16 janvier 1942, à Halfaya, par l'éclatement d'une mine. Il retrouve le 1er BIM en mars 1942 et prend part aux opérations de Bir-Hakeim.

En juin 1942, il est ensuite affecté à la 3e Compagnie du Bataillon d'infanterie de marine et du Pacifique (BIMP) issu de la fusion du 1er BIM et du Bataillon du Pacifique. En décembre 1942, il est affecté à la 1ère Compagnie de Transmissions.

Après plusieurs séjours de convalescence, il prend part avec le BIMP et la 1ère Division française libre, à la campagne d'Italie où il débarque le 27 avril 1944, à Naples.

Promu au grade de caporal en juillet 1944, il débarque en Provence le 18 août 1944.

Il sera fait prisonnier, pendant 24 heures, au cours de la deuxième campagne d'Italie dans les Alpes-maritimes en mai 1945 et démobilisé quatre mois plus tard.

Caporal de réserve, il s'installe au Tchad où il travaille comme mécanicien à la Compagnie cotonnière équatoriale française.

Roger Allouès est décédé le 29 janvier 1997 à Antibes où il a été inhumé.


• Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 7 mars 1941
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 1939-45 avec palme
• Médaille Coloniale avec agrafes "Libye", "Bir-Hakeim", "Tunisie"
• Médaille des Blessés
• Médaille des Services Volontaires dans la France Libre
• Médaille Commémorative 1939-45 avec barrettes "Afrique", "Italie", "Libération"

Imprimer