Retour à l'accueil
Galerie Photo
Liens
Le Livre d'Or
Plan du site
Crédits
Contactez-nous
Moteur de recherches


Pierre-Henri Clostermann

Pierre-Henri Clostermann est né le 28 février 1921 à Curitiba au Brésil. Son père était diplomate et président de sociétés.

Il suit des études secondaires à l’Ecole Notre-Dame de Boulogne sur Seine et, après le baccalauréat, obtient le diplôme d'ingénieur aéronautique de la Ryan School, aux Etats-Unis.

C’est par la presse américaine que Clostermann apprend l'appel du général de Gaulle. Il gagne l'Angleterre où il s’engage dans les Forces aériennes françaises libres, le 18 mars 1942.

Il commence alors son entraînement ; d'abord, fin avril 1942, à l'Elementary Flying Training School n° 6 à Sywell où il obtient son brevet de pilote, puis, à partir de novembre 1942, à l'Operationnal Training Unit 61.


Pierre Clostermann

Le 22 janvier 1943, il est affecté au Groupe de chasse "Alsace" où il est promu sergent-chef pilote à la mi-juin 1943.

Il se distingue très vite par sa virtuosité et remporte deux victoires le 27 juillet 1943, au cours d'un combat contre des Focke Wulf.

Il obtient une troisième victoire un mois plus tard, après avoir attaqué seul une formation ennemie.

Nommé au grade d'aspirant le 1er octobre 1943, il est muté le même mois au 602 Squadron de la Royal Air Force.

Le 7 janvier 1944, il attaque seul au-dessus d'Abbeville une formation de 3 FW 190 et endommage l'un d'entre eux.

Il en abat 3 à 5 autres en juin 1944, sur le front de Normandie, et met en feu 3 véhicules ennemis dont 2 camions citernes.

Promu sous-lieutenant, Pierre Clostermann est affecté à l'Etat-major des Forces aériennes françaises en Grande-Bretagne à la mi-septembre 1944.

En février 1945, il est affecté à l'Operationnal Training Unit 55, puis, à la fin du mois au 274 Squadron de la RAF. A la mi-mars, il passe au 56 Squadron puis, le 8 avril 1945, tout juste nommé lieutenant, Pierre-Henri Clostermann est muté comme chef d'escadrille au 3 Squadron,  groupe d'élite de la RAF équipé d'avions Tempest.

Il se distingue tout particulièrement le 3 mai 1945 où, à la tête de la 122e Escadre de la RAF, il attaque la base aéronavale de Grossembrode au Danemark, malgré la couverture de 200 chasseurs allemands. Il abat personnellement un Junker 252 qui vient de décoller, puis 2 Dornier au-dessus du détroit de Fenhmarn. Au cours d'une nouvelle passe de mitraillage, il endommage gravement au sol 2 Arados 232 et 2 Blom et Vhoss au mouillage. Il participe ensuite à la destruction en combat aérien d'un Messerschmitt 109 et d'un FW 190. Durant cette action, 14 chasseurs ennemis sont descendus pour une perte de 10 de ses coéquipiers.

Le lendemain, lors d'une opération sur la base aéronavale de Schleswig, Clostermann détruit seul 2 Dornier 18 au mouillage et 2 vedettes lance-torpilles.

Il est démobilisé en octobre 1945 avec un palmarès impressionnant : plus de 2 000 heures de vol, dont près de 600 de vol de guerre, 33 victoires aériennes homologuées et 5 probables, ce qui fait de lui le premier as des chasseurs français de la Seconde Guerre mondiale. De plus, il a détruit, au cours d'assauts en vol rasant, 225 camions, 72 locomotives, 5 tanks, 2 vedettes lance-torpilles et une quantité considérable de matériel ennemi.

Il exerce ensuite son métier d’ingénieur à Paris (1946-1956) tout en étant élu député du Bas-Rhin dès 1946. Il entame en parallèle une carrière d'auteur à succès en publiant ses souvenirs de guerre, Le Grand Cirque, en 1948.

En 1951, il est élu député de la Marne, puis député de la Seine (1956-1958).

Le commandant Clostermann sert en Algérie à l'escadrille de liaisons et d'observation n°4/45 à Oran (1956-1957).

Député UNR de Seine-et-Oise (1962-1967) et des Yvelines (1967-1969), il est vice-président de la Commission de la Défense nationale et des Forces armées de l'Assemblée nationale (1963-1969).

Il exerce également des fonctions de directeur adjoint (1962) puis de PDG de la société Reims-Aviation à partir de 1970.

Pierre-Henri Clostermann est également membre du Comité de Gestion de la Cessna Aircraft Company et vice-président de cette société aux Etats-Unis depuis 1970 et administrateur de la société des Avions Marcel Dassault-Bréguet depuis 1977.

Colonel de réserve de l’Armée de l’Air, il est, par ailleurs, adepte de la pêche sportive et délégué de la Fédération mondiale de Pêche en Mer (International Game Fish Association).

Pierre-Henri Clostermann est décédé le 22 mars 2006 à Montesquieu des Albères dans les Pyrénées-Orientales. Il est inhumé au Chesnay dans les Yvelines.

 

• Grand Croix de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 21 janvier 1946
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 39/45 (17 citations)
• Croix de la Valeur Militaire avec palme
• Médaille de la Résistance avec rosette
Médaille de l'aéronautique
Médaille Commémorative des Opérations de Sécurité et du Maintien de l'Ordre en AFN
• Distinguished Service Order (GB)
• Distinguished Flying Cross and Bar (GB)
• Silver Star (USA)
• Air Medal (USA)
• Chevalier de l'Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem

 

Principales Publications

Le Grand Cirque, Souvenirs d’un pilote de chasse français dans la RAF, Flammarion,Paris 1948
Feux du Ciel, Flammarion, Paris 1951
Une chasse dans le ciel, P. Aelberts, Liège 1954
Appui-feu sur l'Oued Hallaïl, Club des éditeurs, Paris 1960
Des poissons si grands, la pêche sportive en mer, Flammarion, Paris 1969
Une sacrée guerre ! Daniel Costelle questionne et enregistre les réponses de l'auteur sur sa vie, sa guerre et ses aventures, 1921-1945, Flammarion,Paris 1990
Mémoires au bout d'un fil, Arthaud Paris 1994
L'histoire vécue : un demi-siècle de secrets d'État, Flammarion, Paris 1998
Une vie pas comme les autres, Flammarion, Paris 2005

Dernière mise à jour : le 8 novembre 2007
Contacter le webmaster