Retour à l'accueil
Galerie Photo
Liens
Le Livre d'Or
Plan du site
Crédits
Contactez-nous
Moteur de recherches


Paul Vibert

Paul Vibert est né le 28 septembre 1912 à Brest (Finistère).

Naturellement attiré par la Mer, il entre en octobre 1928 à l'Ecole de Maistrance de la flotte à Brest et sert ensuite sur plusieurs bâtiments.

Affecté sur le sous-marin Junon à la déclaration de guerre en 1939, le Premier Maître Vibert est ensuite nommé, fin mai 1940, commandant du chasseur de sous-marins n° 8, avec lequel il quitte Lorient le 17 juin pour rallier la France Libre en Angleterre.

Désigné sur le sous-marin Minerve comme officier en troisième, il est volontaire, début novembre 1940, pour prendre le commandement du patrouilleur Poulmic qui, avant l'occupation, était affecté au transport du personnel entre l'arsenal de Brest et la base de Lanveoc-Poulmic.


Paul Vibert

Le 7 novembre 1940 au cours d'une mission il est grièvement blessé sur ce bâtiment qui saute sur une mine au large de Plymouth. Le Poulmic est le premier bâtiment FNFL à disparaître.

Promu officier de 2e classe des équipages, il retrouve ensuite le Minerve en février 1941 dès sa sortie de l 'hôpital. En mai 1941 il prend les fonctions de commandant en second du Minerve et est promu officier de 1ère classe des équipages en juillet 1941.

Malade, Paul Vibert est soigné pendant plusieurs mois avant de prendre le commandement du chasseur de sous-marins n° 15 Paimpol, le 5 décembre 1941, et il effectue avec son bâtiment basé à Cowes de nombreuses patrouilles et escortes de convois en Manche, en compagnie des autres chasseurs de la flottille.

Malgré ses blessures, il reste en service jusqu'à la fin de la guerre, mais en janvier 1943, pour des raisons de santé, il quitte le chasseur 15 et prend le commandement de la caserne Surcouf à Londres.

Il revient à Cowes en mars 1944 comme commandant en second de la base de Chasseurs et exerce ce commandement jusqu'en octobre 1944.

Successivement affecté à la caserne Bir-Hakeim, au service de l'Etat-major de la 2e Région maritime, au Secrétariat général de la Marine Marchande, l'officier principal des équipages Paul Vibert est désigné en avril 1949 au Comar Paris (Commandement Maritime) où il exerce pendant plusieurs années les fonctions d'Officier des Sports de la Région Parisienne.

Officier en chef des équipages depuis juin 1958, il quitte la Marine en 1963.

Retiré au Crau d'Agde dans l'Hérault, l'officier des équipages Paul Vibert est décédé le 20 mai 1970 à Hoenheim dans le Bas-Rhin. Il est inhumé au cimetière du Crau à Agde.

• Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 1er février 1941
• Croix de Guerre 39/45 (5 citations)
• Médaille des Blessés
• Médaille d'Honneur de la Jeunesse et des Sports

Dernière mise à jour : le 21 juillet 2003
Contacter le webmaster