Ordre de la Libération Menu
Richard Verheust
<< Tous les compagnons

Richard Verheust

13ème Demi Brigade de Légion Etrangère

Fils de charpentier, Richard Verheust est né le 17 juin 1912 à Ostende en Belgique.

Après des études primaires, il exerce le métier de manoeuvre spécialisé dans la maçonnerie avant de s'engager comme militaire d'active dans l'armée belge.

En février 1939, à Lille, il s'engage dans la Légion étrangère française et est envoyé au Levant, au 6e Régiment étranger.

Fait prisonnier le 12 juin 1941 pendant la campagne de Syrie, il rallie les Forces françaises libres le 25 juillet 1941 à Beyrouth. Il est incorporé, en tant qu'étranger, à la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE).

Affecté au 2e Bataillon de légion étrangère (2e BLE), il participe à la campagne de Libye (1942) où il se distingue, le 27 mai, lors de la bataille de Bir-Hakeim en tirant, pour faire diversion, à la mitrailleuse sur un char éloigné de moins de dix mètres de lui, concourant ainsi à sa destruction.

Le 11 juin, il est blessé par balle au cours de la sortie de Bir-Hakeim et parcourt 15 kilomètres à pied pour rallier le point fixé. Fin 1942, Richard Verheust prend part à la campagne d'Egypte (El Alamein).

Promu caporal en janvier 1943, il combat en Tunisie en avril-mai 1943 et, à partir d'avril 1944, en Italie.

Caporal-chef en juillet 1944, il débarque en Provence le mois suivant, prend part aux combats de la Vallée du Rhône puis des Vosges où il est cité pour avoir maintenu la position de son groupe sous un feu violent jusqu'à épuisement de ses munitions.

Sergent en janvier 1945, il termine la guerre dans le sud des alpes, au massif de l'Authion avant d'entrer en Italie avec son unité.

Rengagé à l'issue de la guerre, il sert en Indochine (mars 1946 - mai 1948) puis à Madagascar et en Afrique du nord

En retraite en février 1957, il retourne en Belgique et s'établit à Ostende où il reprend son métier de maçon.

Richard Verheust est décédé le 28 mai 1988 à Namur en Belgique ; ses obsèques ont eu lieu au sacré Cœur d'Ostende où il est inhumé.

  • Chevalier de la Légion d'Honneur
  • Compagnon de la Libération - décret du 9 septembre 1942
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39/45 (2 citations)
  • Croix de Guerre des TOE (1 citation)
  • Médaille de la Résistance
  • Médaille Coloniale avec agrafes « Libye », « Bir-Hakeim », « Tunisie », « E-O »
  • Insigne des Blessés
  • Médaille Commémorative de la guerre 39/45
  • Médaille Commémorative de la Campagne d'Italie
  • Médaille des Services Volontaires dans la France Libre
  • Médaille Commémorative du Levant
  • Chevalier de l'Ordre du Nichan Iftikar
  • Military Medal (GB)
Imprimer