Ordre de la Libération Menu
<< Tous les compagnons

Jean-Marie Souberbielle

13ème Demi Brigade de Légion Etrangère

Jean-Marie Souberbielle est né le 15 août 1899 à Nogaro dans le Gers.

Il suit des études secondaires au lycée de Tarbes avant de s'engager en mars 1917, au 1er Régiment de Cuirassiers.

Il prend part aux batailles de 1918 et est démobilisé comme maréchal des logis en mars 1920.

Décidant de ne pas reprendre ses études, il demande au ministre des Colonies son admission dans le cadre des services civils. Nommé commis de 3e classe, il s'embarque en novembre 1920 pour l'AEF.

Pendant 20 ans, il sert en brousse comme agent spécial, adjoint, puis chef de subdivision, en Oubangui, au Gabon et au Tchad.

A la veille de la guerre, ses dernières notes civiles lui sont données par le Gouverneur Éboué : "fait preuve d'initiative, d'activité et de dévouement. Réussit parfaitement dans la délicate subdivision du Congo, cote 20/20."

Jean-Marie Souberbielle rallie sans hésiter la France Libre derrière le Gouverneur Éboué le 26 août 1940.

Voulant à tout prix combattre, il se rend en Egypte en juillet 1941 avec sa voiture personnelle et s'engage, comme sous-lieutenant, le 13 août suivant. D'abord affecté à Abou-Kamal sur les rives de l'Euphrate, où il est chargé de tâches administratives, il rejoint ensuite le 2e Bataillon de la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE) en septembre 1942 dans la compagnie du capitaine Messmer.

Le sous-lieutenant Jean-Marie Souberbielle est tué par une grenade dans la nuit du 23 au 24 octobre 1942 pendant l'assaut de Nag Rala à l'Himeimat (El Alamein) en Egypte. Il a été inhumé à El Alamein.


• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 11 mai 1943
• Croix de Guerre 39/45
• Médaille Coloniale

Imprimer