Ordre de la Libération Menu
Jacques Rouleau
<< Tous les compagnons

Jacques Rouleau

13ème Demi Brigade de Légion Etrangère
Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique
BM 6

Fils d'industriel, Jacques Rouleau est né le 18 juin 1922 à Périgueux en Dordogne.

Le 18 juin 1940, jour de ses 18 ans, il quitte Périgueux avec l'accord de ses parents pour tenter de rejoindre l'Angleterre.

Le 21 juin, avec son frère Jean-Claude, il embarque à Saint-Jean-de-Luz sur le Batory, évacuant des troupes polonaises. A Londres, il s'engage le 1er juillet 1940 dans les Forces françaises libres.

Affecté à la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE), il prend part à l'expédition de Dakar fin septembre 1940 avant de débarquer au Cameroun. Il suit les cours d'élève officier au camp Colonna d'Ornano de Brazzavillle (Congo) et, promu aspirant, est affecté au Bataillon de marche n°6 (BM6) à Mindouli au Congo.

En 1942, il part pour le Liban avec son unité qui y stationnera jusqu'à la fin de la Guerre.

Resté malgré lui loin des combats, Jacques Rouleau fait 10 demandes répétées d'affectation dans une unité engagée dans les combats.

En octobre 1944, il obtient enfin sa mutation en France à la 1ère Division française libre qu'il rejoint qu'en décembre 1944, via l'Afrique du Nord, sur le front de l'Alsace.

Le lieutenant Rouleau est affecté au Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique (BIMP) comme chef de section à la 3e Compagnie. Il montre en toutes circonstances sa volonté de se battre.

En avril 1945, il combat dans le massif de l'Authion dans les Alpes. Au cours de la reconnaissance de la Maison du Câble, il se porte en tête de ses hommes aux abords immédiats des défenses allemandes et en rapporte des renseignements précieux. Trois jours plus tard, le 10 avril 1945, il mène la première attaque contre la position. Parvenu avec quelques-uns de ses hommes aux barbelés, il se prépare à donner l'assaut quand il est très grièvement blessé par balle et éclat d'obus au bras et à la jambe et doit être amputé de l'avant-bras gauche.

Après la guerre, Jacques Rouleau reprend ses études à l'école de la France d'Outremer dont il devient administrateur en poste au Moyen-Congo puis à Nouméa en Nouvelle-Calédonie où il retourne à titre privé en 1967 comme chef d'entreprise.

Jacques Rouleau est décédé le 12 mai 2008 à Marseille

• Commandeur de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 27 décembre 1945
• Croix de Guerre 39/45 (2 citations)
• Médaille de la Résistance

Imprimer