Ordre de la Libération Menu
Jean-Pierre Rosenwald
<< Tous les compagnons

Jean-Pierre Rosenwald

1er Régiment d'Artillerie Coloniale

Fils d'ingénieur ancien polytechnicien, Jean-Pierre Rosenwald est né le 29 novembre 1920 à Paris.

Il fait ses études au lycée Henri IV. Il est en année de mathématiques spéciales en 1940 mais devant l'avancée allemande, son école se replie à Alençon d'abord puis à Bayonne où il prépare le concours de l'Ecole polytechnique.

Refusant l'armistice, il abandonne ses études et s'embarque, le 21 juin 1940, à Saint-Jean-de-Luz, sur un bateau polonais, le Batory, à destination de l'Angleterre.

Arrivé à Londres, il s'engage dans les Forces françaises libres. Il reçoit une instruction militaire au camp de Camberley d'où il sort aspirant en mai 1941.

Il est envoyé à Brazzaville et affecté au service du Chiffre. Mais sa nouvelle situation ne lui plaît guère et il demande sans cesse sa mutation dans une unité combattante.

A l'automne 1941 il est envoyé en Syrie puis en Libye où il est affecté comme chef de section à la 4e Batterie du 1er Régiment d'artillerie (1er RA).

Il prend part à la campagne de Libye et à la défense de Bir-Hakeim. Le 26 mai 1942, il participe avec sa batterie à la destruction de quatre chars ennemis

Le 6 juin 1942 alors que la position de Bir-Hakeim est encerclée, il est tué par un éclat d'obus alors qu'il commande les tirs de sa section.

Il est inhumé le soir même, pendant une accalmie, avec les honneurs militaires dans le cimetière de Bir-Hakeim. Son corps est ensuite transféré au cimetière de Tobrouk.


• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 17 avril 1944
• Croix de Guerre 39/45 avec palme
• Médaille Coloniale avec agrafe Libye

Imprimer