Ordre de la Libération Menu
Claude Bernard
<< Tous les compagnons

Claude Bernard

EM

Fils de pharmacien, Claude Bernard est né le 14 mai 1900 à Charolles (Saône-et-Loire).

Il entre à l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr en 1920 (promotion de la devise du drapeau) et sert ensuite quatre ans au Soudan puis quatre ans au Maroc dans l'Infanterie coloniale.

A partir de 1934, il est affecté en Afrique équatoriale française.

Officier d'état-major, Claude Bernard sert en 1940 comme chef de bataillon auprès du commandant militaire du Tchad, le colonel Marchand.

Il entend l'Appel du 18 juin et devient la cheville ouvrière du ralliement du Tchad à la France libre le 26 août 1940.

Il est muté à Brazzaville fin 1940 comme chef d'état-major du général de Larminat, commandant les troupes en AEF.

Promu lieutenant-colonel en septembre 1942, il est par ailleurs condamné à mort par Vichy. Ses qualités d'organisateur et son travail acharné permettent de fournir -dans des conditions très difficiles- des moyens adaptés au général Leclerc et de participer ainsi aux succès remportés lors des deux campagnes du Fezzan et de Tripolitaine en 1942 et 1943.

Comme chef d'état-major, il rejoint sur place le général Leclerc et la Force L pendant la campagne de Tunisie et se distingue en première ligne lors des combats du Djebel Garci.

Il joue un rôle de premier plan dans la mise sur pied de la 2e DB dont il devient naturellement le chef d'état-major, participant à l'épopée de la Division dans les campagnes de France et d'Allemagne. Il accomplit alors plusieurs missions de liaison dans des zones dangereuses en Lorraine puis dans la plaine d'Allemagne.

Il termine la guerre au grade de colonel et poursuit sa carrière militaire.

Promu au grade de général de brigade en août 1955, il demande à être placé par anticipation dans le cadre de réserve en 1956.

Il participe ensuite à la gestion de la Municipalité de Charolles.

Claude Bernard est décédé à Charolles le 11 novembre 1973. Il a été inhumé à Montceau l'Etoile en Saône-et-Loire.

• Commandeur de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 22 janvier 1946
• Croix de Guerre 1939-45 (2 citations)
• Croix de Guerre des TOE (2 citations)
• Médaille de la Résistance avec rosette
• Médaille Coloniale avec agrafes "Maroc", "AEF", "Fezzan-Tripolitaine", "Tunisie"
• Officer of Legion of Merit (USA)

Imprimer