Ordre de la Libération Menu
Pierre Poletti
<< Tous les compagnons

Pierre Poletti

Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad
GNB

Pierre Poletti est né le 30 octobre 1894 à Blida (Algérie).

Il s'engage dans la carrière militaire en septembre 1914 à Alger.

Envoyé en métropole début 1916, il est rejoint le front en octobre et se distingue à de multiples reprises, notamment à Verdun où il est blessé par balle le 21 janvier 1918. De retour au front, il est de nouveau blessé dans l'Aisne, le 29 septembre 1918.

Pierre Poletti termine la guerre avec le grade de sergent et 5 citations et, après une longue convalescence, part pour le Tchad.

Il y fait ses débuts de méhariste dans les troupes coloniales de 1920 à 1924.

Adjudant en 1924, il est affecté au Maroc et participe aux opérations de pacification et à la campagne du Rif. Après un nouveau séjour de deux ans en AEF, il est promu sous-lieutenant en 1929 Il est ensuite dirigé sur le Sénégal et la Mauritanie où il gagne ses galons de lieutenant (1931) puis de capitaine (1937).

Rapatrié en 1937, il repart en 1939 pour le Tchad. La guerre est imminente ; Pierre Poletti apporte son expérience saharienne dans le processus de renforcement des confins de Libye.

Dès août 1940, il rallie la France libre et sert, sous le commandement du colonel Leclerc, au sein du Régiment de tirailleurs sénégalais du Tchad (RTST) dont il commande la Compagnie portée.

Chef du groupe nomade du Borkou, le commandant Poletti est l'un des artisans les plus efficaces de la préparation puis de l'exécution des opérations du Fezzan, de Tripolitaine, puis de Tunisie, en faisant preuve d'un sens stratégique très élevé. Lors de la première campagne du Fezzan, le 29 février 1942, il prend la position de Tedjéré à la tête de son groupe et avec l'aide du groupement Dio.

En septembre 1943, il prend le commandement du groupe 3 du RTST à Fort-Lamy et est rapatrié en AFN en mars 1945

La France libérée, le lieutenant-colonel Poletti quitte l'Armée en 1946 et se retire en AEF.

Pierre Poletti est décédé le 6 avril 1971 à la Seyne-sur-Mer dans le Var où il est inhumé.

• Grand Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 23 mai 1942
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 14/18 (5 citations)
• Croix de Guerre 39/45 (2 citations)
• Croix de Guerre des TOE (4 citations)
• Médaille Coloniale avec agrafes "AEF", "Maroc 1925", "Fezzan", "Fezzan-Tripolitaine"
• Médaille de la Victoire dite Interalliée
• Médaille Commémorative de la Grande Guerre
• Chevalier de l'Etoile Noire du Bénin

Imprimer