Ordre de la Libération Menu
Alfred Bergamin
<< Tous les compagnons

Alfred Bergamin

GRCA
Colonne Volante
1er Régiment de Marche de Spahis Marocains

Fils de capitaine au long cours, Alfred Bergamin est né le 2 juillet 1908 à Amsterdam en Hollande.

Il fait des études commerciales à Amsterdam et quitte les Pays-bas en 1927 pour s'établir en Extrême-orient où il devient employé puis directeur d'une compagnie de transport maritime.

Affecté spécial maritime à la déclaration de guerre en 1939, il entend l'appel du général de Gaulle et rallie les Forces françaises libres à Singapour en 1941.

Arrivé en Libye fin 1941, il est affecté chez les spahis marocains du capitaine Jourdier, au Groupe de reconnaissance de corps d'armée (GRCA) qui participe à la campagne de Libye au sein de la 8e Armée britannique au printemps de l'année 1942.

Chef de voiture blindée au sein de la Colonne volante, il se distingue le 6 novembre 1942, dans les combats d'El Alamein en assurant à découvert le chargement de son canon de 25 mm, contribuant ainsi à la mise hors de combat de canons antichars ennemis.

A la formation de la 2e DB au Maroc à l'été 1943, il est affecté comme chef de peloton de reconnaissance au 1er Régiment de marche de spahis marocains (1er RMSM) qui devient le régiment de reconnaissance de la Division.

Rapatrié en Angleterre en avril 1944, il débarque en Normandie en août 1944, se distingue en dans les combats au sud de Versailles, menant parfaitement à bien de périlleuses missions de reconnaissance. En Alsace, du 22 novembre au 1er décembre 1944, il mène plusieurs raids audacieux et entre le premier dans plusieurs localités, dont Obernai, surprenant l'ennemi et faisant de nombreux prisonniers.

Le 2 décembre, alors qu'il commande l'avant-garde lors du passage de l'Ill à Kogenheim, il appuie efficacement l'infanterie américaine et détruit la résistance allemande. Pris à partie par un puissant barrage d'artillerie, il donne l'exemple en circulant à découvert et en organisant , avec un total mépris du danger, la reprise du mouvement en avant.

Le lieutenant Bergamin termine la guerre en Allemagne.

De 1945 à 1947, il sert en Indochine avec le groupement Massu avant d'être démobilisé avec le grade de lieutenant.

Il s'établit en Indochine puis Hong Kong où il est directeur commercial d'une entreprise métallurgique. De 1955 à 1962, il est gérant de l'Union commerciale et maritime au Nigeria, Niger et Dahomey avant de retourner en France comme administrateur de sociétés.

Alfred Bergamin est décédé accidentellement le 23 juillet 1974 à Champignelles dans l'Yonne. Il est inhumé à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine.

 

• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 17 novembre 1945
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 39/45 (6 citations)
• Médaille coloniale avec agrafes
• Silver Star (USA)
• Presidential Unit Citation (USA)
• Africa Star (GB)

Imprimer