Ordre de la Libération Menu
Henri Bénévène
<< Tous les compagnons

Henri Bénévène

13ème Demi Brigade de Légion Etrangère

Henri Bénévène, fils d'un simple journalier dont trois des neuf enfants mourront pour la France, est né le 7 août 1906 à Renens Gare en Suisse.

Engagé à la Légion étrangère en janvier 1928 à Annecy, il sert au sein du 1er Régiment étranger d'infanterie (1er REI) puis du 2e REI au Maroc pendant quatre ans.

Affecté de nouveau au 1er REI puis au 5e REI, il sert au Tonkin pendant deux ans. Rapatrié sanitaire, il retrouve le 1er REI en Afrique du Nord en 1934.

Rendu à la vie civile en janvier 1936, il se retire en Suisse puis se réengage en décembre.

Légionnaire à la compagnie d'Instruction du 1er REI de 1937 à 1939, Henri Bénévène participe à la campagne de Norvège.

Il est blessé deux fois au cours des combats de Bjervik et de Narvik, le 4 juin 1940 par éclat et le 6 juin par balle.

Rapatrié en Angleterre avec le corps expéditionnaire français du général Béthouart, il choisit de s'engager dans les Forces françaises libres le 1er juillet 1940.

Promu légionnaire de 1ère classe, il participe à l'opération de Dakar en septembre 1940. Son parcours se confond ensuite avec celui de la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE) et il prend part successivement aux campagnes d'Erythrée (Keren et Massaoua), de Syrie, de Libye, et de Tunisie au sein du 1er Bataillon (1er BLE).

Affecté au 2e BLE (5e Cie) de la "13", sous les ordres du chef de bataillon Simon, il prend part à la fin de la campagne d'Italie puis au débarquement en Provence et aux opérations en France.

Henri Bénévène est tué par une balle le 14 avril 1945 dans les Alpes, lors de la prise de la Gonella, à L'Escarene - Cabannes Vieilles où il est inhumé.

• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 17 novembre 1945
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 1939-45 (2 citations)
• Croix du Combattant 39/45
• Médaille Coloniale avec agrafes "Maroc", "Erythrée", "Libye"
• Médaille des Blessés

Imprimer