Ordre de la Libération Menu
René Mouchotte
<< Tous les compagnons

René Mouchotte

Groupe de Chasse « Ile de France »
Groupe de Chasse « Alsace »
Squadron 615
Squadron 65

René Mouchotte est né le 21 août 1914 à Saint-Mandé (94). Son père exerce la profession de distillateur.

Il apprend à piloter à l'âge de 18 ans et fait son service militaire dans l'Armée de l'Air, à la base aérienne d'Istres où il gagne ses galons de sergent et obtient son brevet de pilote.

Pilote de tourisme et sergent de réserve, il est mobilisé en 1939 et affecté contre son gré à l'Ecole de formation des instructeurs de Salon-de-Provence puis à l'Ecole de formation des sous-officiers du personnel naviguant à Avord.

Malgré ses demandes réitérées, il n'obtient pas son affectation dans une escadrille de chasse.

Envoyé à Oran en Algérie en mai 1940, il refuse l'idée de la défaite et, emmenant avec lui cinq camarades, dont Charles Guérin et Henry Lafont, s'empare d'un bimoteur Goéland à l'aube du 30 juin 1940.

Les hélices ayant été volontairement déréglées pour empêcher toute tentative d'évasion, le décollage ne peut avoir lieu que grâce à la détermination de René Mouchotte qui, aux commandes de l'appareil, "arrache" in extremis l'avion en bout de piste.

Posés à Gibraltar, les évadés atteignent, par bateau, le 13 juillet, la Grande-Bretagne où Mouchotte signe immédiatement un engagement dans la Royal Air Force.

Son entraînement achevé à l'Operationnal Training Unit de Sutton-Bridge, il est affecté, en septembre, au Squadron 245 et commence sa guerre par des opérations de surveillance en mer d'Irlande.

En octobre 1940, promu adjudant, il est affecté en Ecosse du sud, au Squadron 615, le "Churchill Squadron", et prend part avec son unité à la fin de la bataille d'Angleterre, effectuant entre deux et quatre sorties quotidiennes face aux Messerschmitt ennemis. Début décembre, René Mouchotte est déjà leader d'une section de son escadrille.

En mars 1941, il est nommé sous-lieutenant et chef de Flight par intérim, c'est-à-dire commandant en vol de six avions.

Il reçoit sa première citation en juin 1941. En juillet, il est nommé lieutenant et chef d'escadrille ; il est ainsi le premier étranger à commander un squadron britannique.

Le 26 août 1941, il abat son premier appareil ennemi, un Junker 88, et, en quelques semaines, incendie plusieurs bâtiments allemands en Manche.

A la fin de l'année 1941, il est affecté au Groupe de Chasse "Ile-de-France" et reçoit en février 1942, le commandement de l'escadrille "Versailles". Promu capitaine, Mouchotte effectue sa première sortie avec son nouveau groupe le 12 avril 1942. Le 14 juillet suivant, le général de Gaulle lui remet la Croix de Guerre avec palme. Le 20 août il prend part à l'opération "Jubilee" au-dessus de Dieppe.

Celui que les Britanniques surnomment "Capitaine René" est bientôt promu au grade de commandant et reçoit la charge d'un squadron britannique, le 65 Squadron.

Le 9 janvier 1943, il reçoit le commandement du Groupe de Chasse "Alsace" stationné à Biggin Hill dans le sud de l'Angleterre. Avec cette unité, le commandant Mouchotte remporte le 15 mai 1943 sa seconde victoire homologuée, contre un Focke-Wulfe au-dessus de la France, qui est également le millième succès de la base de Biggin Hill. Le surlendemain il remporte une nouvelle victoire aérienne.

Ne prenant aucun repos (il compte alors 1 743 heures de vol et 408 missions de guerre), enchaînant les combats aériens avec les heures de travail passées à son bureau de commandement où l'attendent les nombreux rapports et comptes-rendus administratifs que lui impose sa fonction, René Mouchotte s'épuise.

Le 27 août 1943, au cours de sa 141ème mission avec l'Alsace, mission de protection de forteresses volantes B 17, il est abattu en vol au-dessus de la Manche. On retrouve son corps échoué sur la plage de Middelkerke le 3 septembre 1943. Identifié seulement en mars 1949, le corps de René Mouchotte est définitivement inhumé à Paris, au cimetière du Père Lachaise.


• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 8 mai 1943
• Croix de Guerre 39/45 (6 citations)
• Distinguished Flying Cross (GB)
• Croix de Guerre Tchécoslovaque
• 1939-1945 Star avec agrafe « Battle of Britain » (GB)
• Aircrew Europe Star (GB)
• War Medal 1939-1945 (GB)

Publication :

Les Carnets de René Mouchotte, Flammarion 1949

Imprimer