Ordre de la Libération Menu
Georges Le Carrour
<< Tous les compagnons

Georges Le Carrour

Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique
Bataillon du Pacifique

Georges Le Carrour est né le 16 juin 1915 à Boulouparis en Nouvelle Calédonie.

Il effectue son service militaire d'octobre 1936 à octobre 1938 à la Compagnie d'Infanterie coloniale de la Nouvelle-Calédonie. Rappelé en septembre 1939 dans la même unité il est promu sergent en février 1940 puis démobilisé en août.

Engagé volontaire en avril 1941 au Bataillon du Pacifique (BP 1) formé par le commandant Broche avec des Calédoniens, des Tahitiens et des Polynésiens, il gagne le Moyen-Orient à l'été 1941 après un long transfert via Sydney avec son unité.

Après un séjour de plusieurs mois en Syrie au cours duquel il est nommé sergent-chef, Georges Le Carrour, prend part à la campagne de Libye avec le BP 1 intégré à la 1ère Brigade française libre du général Koenig.

Il participe notamment aux combats de défense de Bir-Hakeim en mai et juin 1942.

Le sergent-chef Georges Le Carrour participe ensuite aux opérations de Tunisie jusqu'en mai 1943 puis à la campagne d'Italie au sein de la 1ère Division française libre. Au cours de l'attaque dans la nuit du 11 au 12 mai 1944 dans la région de Girofano, il est grièvement blessé.

Rétabli, il débarque en Provence en août 1944 et prend une part active à la libération de Toulon. Le 22 août 1944, devant La Garde, il remplace son chef de section qui vient d'être blessé et achève sa mission. Le lendemain, il entraîne sa section à l'assaut des positions fortifiées de La Moranne, près de Toulon. Au cours de l'attaque, le sergent-chef Le Carrour est grièvement blessé. Evacué, il décède des suites de ses blessures le lendemain à l'Ambulance chirurgicale légère. Il est inhumé à Nouméa.

• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 24 mars 1945
• Croix de Guerre 39/45 (2 citations)
• Médaille de la Résistance
• Médaille Coloniale avec agrafes "Libye 42", "Bir-Hakeim"

Imprimer