Ordre de la Libération Menu
Paul Guillon
<< Tous les compagnons

Paul Guillon

Service Santé

Paul Guillon est né le 13 janvier 1913 à Vendeuvre-de-Poitou dans la Vienne, de parents instituteurs puis directeurs d'école.

Engagé volontaire en 1932, il intègre l'Ecole de Santé navale et devient médecin militaire.

En décembre 1935, il est promu médecin lieutenant et, après un stage à l'école d'application des Troupes coloniales, est affecté au Cameroun où il parvient en mars 1938. C'est là qu'il prend une part active au ralliement du territoire à la France libre en août 1940.

Affecté à la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE) en qualité de médecin, il participe aux opérations d'Erythrée au début de 1941 et se distingue notamment lors de la prise de Keren.

Affecté à l'Ambulance chirurgicale légère (ACL) de la Division légère française libre du général Legentilhomme en Palestine, il prend part à la campagne de Syrie et devient médecin en second du Groupe Sanitaire Divisionnaire à Damas. En juillet 1941, il est promu au grade de médecin capitaine.

Il participe courageusement à la bataille de Bir-Hakeim en mai-juin 1942 puis prend le commandement du Groupe sanitaire de la 1ère Brigade française libre. Il est présent à El Alamein en octobre 1942 et en Tunisie en juin1943.

Lors de la campagne d'Italie, il est médecin-chef de la 1ère Brigade de la 1ère DFL ; Il se distingue pendant les opérations du 11 mai au 20 juin 1944, se dépensant « sans compter, jour et nuit» pour enlever les blessés sous le feu ennemi.

A la fin de la campagne de France Paul Guillon est chargé de rouvrir et de réorganiser l'Ecole d'Application du Service de Santé colonial à Marseille et devient également chef d'un service de médecine à l'hôpital Michel Lévy de Marseille.

Il quitte l'Armée en 1947 et s'installe à Poitiers comme médecin généraliste. Il est ensuite maître de conférences agrégé au CHU de Poitiers.

En 1958 il est élu député (sans étiquette) de la Vienne. Il est également conseiller municipal de Poitiers

Réélu député en 1962 sous l'étiquette UNR.

Paul Guillon est décédé le 6 février 1965 à Poitiers où il a été inhumé.


• Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 2 juin 1943
• Croix de Guerre 39/45 (4 citations)
• Médaille de la Résistance
• Médaille Coloniale avec agrafes "Erythrée", "Libye", "Bir-Hakeim", "Tunisie 43"
• Officier de l'Instruction Publique

Imprimer