Ordre de la Libération Menu
<< Tous les compagnons

Adolphe Gaëtan

Résistance AOF

Adolphe Gaëtan est né le 27 octobre 1913 à Conakry en Guinée. Son père était interprète.

Clerc dans un cabinet d'avocat, il entre dans la résistance dès mai 1941 en acceptant de fournir à son contact en Sierra Leone des informations sur l'état d'esprit européen et indigène en Guinée et des renseignements militaires.

Il devient chef d'un réseau de renseignement de la France libre formé d'une dizaine de membres.

Arrêté le 19 août 1941 sur son lieu de travail avec six membres de son organisation, il est emprisonné à la prison civile de Dakar puis jugé, en même temps que 18 co-inculpés par le Tribunal militaire permanent de Dakar, au Sénégal, le 27 mai 1942.

Condamné à mort, pour "trahison", il est le seul parmi les cinq condamnés à la peine capitale dont le recours en grâce est rejeté par le maréchal Pétain le 28 octobre 1942.

Adolphe Gaëtan a été fusillé à Fann, champ de tir de Dakar, le 19 novembre 1942. Son corps a été ramené à Conakry en 1955 pour y être inhumé au cimetière de Boulbinet.

• Compagnon de la Libération - décret du 14 novembre 1944

Imprimer