Ordre de la Libération Menu
Pierre Finet
<< Tous les compagnons

Pierre Finet

13ème Demi Brigade de Légion Etrangère
1er Régiment de Marche de Spahis Marocains
1er Bataillon d'Infanterie de Marine
Aumônier FAFL

Né à Lyon le 12 février 1893, Pierre Finet est issu d'une famille appartenant à la bourgeoisie locale. Il est l'aîné de six enfants, trois frères et trois soeurs.

Après de solides études littéraires au collège des Chartreux, dans sa ville natale, il obtient son baccalauréat et passe deux années au Séminaire d'Issy-les-Moulineaux avant d'entrer dans la Compagnie de Jésus en octobre 1911.

Mais bientôt la guerre de 1914 l'oblige à interrompre ses études. Le 11 mars 1915, il part pour le front de Champagne. Détaché aux Sapeurs Télégraphistes, puis dans une compagnie de téléphonistes, il gagnera sa première citation à l'ordre de la 68e Division d'infanterie et sa première Croix de Guerre pour avoir assuré les communications téléphoniques et réparé les lignes détruites sous des tirs de barrages violents.

En octobre 1917, il part rejoindre l'Armée d'Orient et la Serbie. Il y reste jusqu'à la démobilisation, le 23 août 1919.

Il reprend alors ses études à Jersey, puis à Hastings où il est ordonné prêtre le 24 août 1924.

En septembre 1939, il se trouve à Beyrouth au moment où éclate la seconde guerre mondiale. Rappelé, il est affecté sur place, comme chauffeur dans les transmissions. Dès l'annonce de l'armistice, refusant la défaite, il gagne l'Egypte avec son supérieur pour s'engager dans les Forces françaises libres (FFL).

D'abord accepté comme simple soldat, il est bientôt nommé aumônier sous-lieutenant au 1er Bataillon d'infanterie de marine (1er BIM). Comme aumônier mais aussi comme officier de liaison, il participe à la première campagne de Libye avec la 1ère Compagnie du BIM en septembre 1940 sous les ordres du capitaine Folliot.

Il prend part ensuite aux opérations de Syrie en juin 1941.

Le 10 août 1942, le Père Finet est décoré de la Croix de la Libération par le général de Gaulle à El Tahag en Egypte.

Affecté comme aumônier au 1er Bataillon de Légion Etrangère (1er BLE), il participe dès lors à la campagne de Libye pendant laquelle il rejoint le 1er Régiment de marche de spahis marocains (1er RMSM) avec lequel il prend part ensuite à la campagne de Tunisie.

Cependant, les conditions de vie sont telles que, victime de surmenage, il est ramené au Caire puis, après une période de repos forcé, au Liban où il devient aumônier des Forces a ériennes françaises libres (FAFL) à Rayack.

Envoyé en France après le débarquement, il reprend, après sa démobilisation comme aumônier capitaine en septembre 1946, sa vie de prêtre à Beyrouth jusqu'en 1950.

De retour en France, le Père Finet se consacre à l'animation de plusieurs cercles d'anciens combattants de la Résistance et de la France Libre dans la région lyonnaise.

Pierre Finet est décédé le 16 mai 1962 à Lausanne (Suisse). Il est inhumé à Francheville dans le Rhône.


• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 7 mars 1941
• Croix de Guerre 1914-1918
• Croix de Guerre 1939-1945
• Médaille Coloniale avec agrafes "Libye" et "Tunisie"
• Médaille de la Victoire (dite Interalliée)

Imprimer