Ordre de la Libération Menu
François Faure
<< Tous les compagnons

François Faure

Réseau CND Castille
DGER

Alias : Paco

Fils du médecin, historien de l'Art et homme de Lettres, Elie Faure, François Faure est né le 21 février 1897 à Paris.

Bachelier, il s'engage en février 1915, le jour de ses 18 ans, et est affecté dans l'Artillerie coloniale. Après avoir pris part aux opérations en France puis à la campagne de Pologne en 1919, il termine la guerre avec la Croix de Guerre 14/18 et le grade d'aspirant.

Démobilisé, il devient administrateur de société, spécialisé dans le mobilier scolaire.

Capitaine de réserve, François Faure est mobilisé à Vannes, au 505e Régiment de Chars de Combat (505e RCC), en août 1939.

C'est au sein du 14e Bataillon de Chars de Combat qu'il prend part à la campagne de France au cours de laquelle il est cité à l'ordre de l'armée et fait chevalier de la Légion d'Honneur.

Fait prisonnier dans l'Aisne, à Wassigny, le 22 mai 1940 après plusieurs jours de durs combats, il est interné en Allemagne, à l'Oflag IV D où il prend connaissance de l'appel du général de Gaulle. Parvenant à se faire passer pour un grand malade, il se fait rapatrier en France, via la Suisse, en novembre 1940.

Au début de l'année 1941 il prend des contacts avec des éléments de la résistance à Paris, Maurice Ripoche ("Ceux de la Libération") et Alfred Heurtaux (Organisation civile et militaire) notamment ; il commence à faire passer des renseignements en Angleterre tout en participant au rapatriement vers la Grande-Bretagne d'aviateurs anglais à qui il fournit des faux-papiers d'identité.

En novembre 1941, François Faure entre par l'intermédiaire de Pierre Julitte dans le réseau de renseignements fondé par Gilbert Renault (colonel Rémy), la Confrérie Notre-Dame Castille (CND-Castille). Sous le nom de Paco, François Faure est chargé de fournir des renseignements d'ordre militaire et des cartes d'identité et devient rapidement l'adjoint direct du colonel Roulier, alias Rémy.

A Paris entre également en contact, grâce à Pierre Brossolette, avec les milieux syndicalistes.

En février et mars 1942, Francois Faure, alias Paco, prend par interim la direction du réseau en l'absence de Rémy parti pour Londres. Grâce à son camarade de captivité Marcel Prenant, Paco rencontre les cadres du Parti communiste clandestin qui lui confient la mission de proposer au général de Gaulle la collaboration des communistes. Le 27 mars 1942, il part à son tour pour Londres, par une opération Lysander avec Christian Pineau qu'il est chargé d'accompagner. Il transmet le courrier des communistes au général de Gaulle et reçoit des instructions pour remettre au PC l'accord des services français et anglais.

Après une tentative ratée de parachutage, Paco est de retour en France le 28 avril, avec le même Christian Pineau, toujours grâce à un Lysander qui se pose en Normandie. Pendant 15 jours il travaille avec Rémy et les représentants du PC et rencontre également les représentants de l'OCM et le colonel Touny.

Quelques jours plus tard, le 15 mai 1942, il est arrêté à Paris par le contre-espionnage allemand.

Détenu pendant 14 mois à la prison de Fresnes, il est transféré au camp de Natzweiler-Struthof, en Alsace, comme déporté "NN", le 9 juillet 1943. Au camp, il fait preuve d'un moral extraordinaire.

Il est évacué vers l'Allemagne le 4 septembre 1944, devant l'avancée des armées alliées et déporté à Dachau, il est libéré le 29 avril 1945 et rentre à Paris le 15 mai 1945.

Délégué à l'Assemblée Consultative Provisoire à Paris, François Faure reprend ensuite ses activités dans l'industrie du meuble jusqu'à sa retraite en 1963.

Colonel de réserve, il est également président fondateur de l'Amicale des Déportés de Natzweiler-Struthof depuis 1950.

François Faure est décédé le 29 juin 1982 à Fleury-Mérogis.


• Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 17 novembre 1945
• Croix de Guerre 14-18
• Croix de Guerre 39/45
• Croix de Guerre des TOE
• Croix de Guerre (Pologne)
• Croix de Guerre (Lettonie)
• Military Cross (GB)

Imprimer