Ordre de la Libération Menu
François Drogou
<< Tous les compagnons

François Drogou

Narval

François Drogou est né le 30 décembre 1904 à Bohars dans le Finistère.

Il entre à l'Ecole navale en 1923 et en sort enseigne de vaisseau de 2e classe en 1925.

Affecté sur le croiseur Jeanne d'Arc jusqu'en septembre 1926, il sert ensuite sur le cuirassé Paris avant d'être promu enseigne de vaisseau de 1ère classe en 1927.

Pendant un an jusqu'en octobre 1928, il est affecté sur le torpilleur Enseigne Gabold puis pendant quelques mois sur le cuirassé Condorcet.

D'avril 1929 à mai 1931, François Drogou sert sur le croiseur Primauguet avant de recevoir ses galons de lieutenant de vaisseau en 1932.

Il se spécialise ensuite dans l'arme sous-marine et sert successivement à bord des sous-marins Argo, Oréade, Monge avant de commander, d'août 1937 à juillet 1939, le sous-marin Orion.

Pendant les premiers mois suivant la déclaration de guerre de 1939, il est affecté à la 3e Escadrille de sous-marins et en février 1940, reçoit le commandement du sous-marin Narval, bâtiment de 900 tonnes, avec lequel il opère en Méditerranée.

Au lendemain de l'armistice, le 24 juin 1940, sous l'impulsion de François Drogou se refusant à déposer les armes, le Narval quitte son port d'attache de Sousse à destination de Malte, laissant à terre 31 hommes de son équipage ayant choisi de renoncer.

Rallié au général de Gaulle, avec son état-major et la majeure partie de son équipage, engagé aux Forces navales françaises libres, il garde le commandement du Narval qui reprend ses patrouilles en Méditerranée. Promu au grade de capitaine de corvette en août 1940.

Le Narval effectue une première patrouille du 25 septembre au 8 octobre 1940 en liaison avec le sous-marin britannique Rorqual. Il repart le 25 octobre pour une seconde patrouille entre l'île Lampéduse et les îles Kerkenna jusqu'au 3 novembre.

Le 2 décembre, le Narval repart en mission mais, coulé par une mine, il disparaît glorieusement avec son commandant et son équipage, le 15 décembre 1940, en Méditerranée. L'épave du Narval ne sera localisée qu'en 1957. François Drogou est promu au grade de capitaine de frégate à titre posthume le 1er janvier 1941.


• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 31 janvier 1941
• Croix de Guerre 39/45
• Médaille de la Résistance
• Chevalier du Dragon d'Annam

Imprimer