Ordre de la Libération Menu
Jean Desmaisons
<< Tous les compagnons

Jean Desmaisons

Génie
1ère CSM

Jean Desmaisons est né le 14 mai 1915 à Tours (Indre et Loire).

Engagé volontaire le 2 octobre 1933 au titre du 5e Régiment du Génie, il est promu sergent en septembre 1935 et admis, en qualité d'élève officier à l'école militaire et d'application du Génie en octobre 1938.

Sous-lieutenant d'active en septembre 1939, Jean Desmaisons prend part à l'expédition de Norvège en mai 1940.

Il rallie le 26 juin 1940 les Forces françaises libres à Londres (engagement n° 112). Il est affecté au Génie de la Brigade d'Orient le 31 août 1940 et nommé lieutenant le 11 novembre 1940.

En 1941 il participe aux opérations d'Erythrée puis à la campagne de Syrie.

Nommé capitaine le 25 septembre 1941, il forme la 1ère Compagnie de sapeurs mineurs des Free French du Western Desert, qu'il entraîne au cours des opérations de colonnes mobiles en Libye nord.

En 1942 en Libye, Jean Desmaisons sous les ordres du capitaine Gravier réalise les champs de mines autour et en dehors de la position de Bir-Hakeim.

Au cours des combats de Bir-Hakeim, du 26 mai au 11 juin 1942, il assure toutes les missions propres au génie de manière parfaite. Ce sont notamment des missions de reconnaissance et de minage sous le feu ennemi, et en même temps, il assure le commandement d'un point d'appui du 2e échelon avec son unité. Au cours de la sortie de vive force de la position, dans la nuit du 10 au 11 juin 1942, il réussit à sauver une grande partie de son matériel.

En octobre 1942 il retourne au combat avec sa compagnie à l'Himeinat (El Alamein). Il est en Tunisie en juin 1943.

En janvier 1944, le capitaine Desmaisons est désigné pour servir à Madagascar.

Le 1er avril 1945, il est affecté à la direction de l'artillerie de Tananarive.

En 1948, il est muté à l'Ecole d'Application du Génie à Angers avant d'être promu au grade de chef de bataillon en octobre 1950.

En 1952, volontaire pour l'Extrême-Orient, il est affecté au commandement des Forces terrestres du Nord Vietnam. En 1954, il est affecté à la Mission militaire française près du Gouvernement Vietnamien.

De retour en métropole en 1956, il reçoit le commandement du Génie divisionnaire de la 29e DI.

Le 1er avril 1959, Jean Desmaisons est promu au grade de lieutenant-colonel et en 1961 il est désigné pour continuer ses services dans le groupe "Antilles Guyane".

Promu colonel le 1er avril 1964, il est affecté à l'inspection du Génie à Paris.

En 1965, il est chargé de la direction du génie au Centre d'expérimentations nucléaires du Pacifique et commande le 5e Régiment mixte du Pacifique.

Il est admis en 2e section en 1968 avec le grade de général de brigade. Il exerce ensuite la direction de plusieurs sociétés civiles de travaux publics.

Jean Desmaisons est décédé à Puteaux le 26 février 1974. Il a été inhumé à Vals-les-Bains en Ardèche.


• Commandeur de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 2 juin 1943
• Croix de Guerre 1939-45 (4 palmes)
• Croix de Guerre des TOE (2 citations)
• Croix de la Valeur Militaire (4 citations)
• Médaille Coloniale avec agrafes "Erythrée", "Libye", "Bir-Hakeim", "E-O"
• Croix de Guerre (Norvège)

Imprimer