Ordre de la Libération Menu
André Delfau
<< Tous les compagnons

André Delfau

Groupe de Bombardement « Lorraine »
Coastal Command

André Delfau est né le 5 septembre 1920 à Coufouleux dans le Tarn.

Au début de la seconde guerre mondiale, il sert comme radio sur le cargo Reine des Flots, bâtiment de la Marine marchande qui se trouve en Angleterre en juin 1940.

Avec une partie de l'équipage, André Delfau rallie la France libre le 25 juin 1940 et s'engage dans les forces Françaises Libres

A sa demande, il est affecté dans l'aviation en tant que sergent radio-mitrailleur.

Son entraînement terminé, il part pour l'AEF ou il est formé, au sein de l'escadrille de bombardement n° 2, sur Glenn Martin, dans l'équipage du sergent Arnaud Langer.

En avril 1941, il gagne Takoradi en gold Coast avec son unité pour y prendre en compte des Glenn Martin. Le 10 mai, il décolle de Takoradi pour participer à la campagne de Syrie. Le 18 mai, lors d'une mission de reconnaissance au-dessus de Damas, Homs, Alep et Beyrouth, son Maryland est attaqué sans dommage par quatre appareils de Vichy. A l'entraînement de juin à mi-juillet 1941, André Delfau, affecté temporairement au 39 Squadron de la RAF, participe à une seule mission avec son nouveau groupe, le 10 août, en allant bombarder Bardia en Libye.

Affecté au Groupe de bombardement "Lorraine" en formation à partir de septembre 1941, il prend part à la seconde campagne de Libye en effectuant plusieurs missions au-dessus des panzers allemands en décembre 1941 et janvier 1942. Il obtient alors sa première citation à l'ordre des FAFL.

Avec l'escadrille Nancy du "Lorraine", André Delfau participe à l'été 1942, aux patrouilles anti sous-marine sous les ordres du capitaine Charbonneaux.

De retour en Grande-Bretagne au mois de décembre 1942, il est envoyé à l'entraînement en Operationnal Training Unit (OTU) puis, à partir de mars 1943, participe aux opérations sur le front de l'Ouest où il effectue, en qualité de sergent-chef radio mitrailleur, 42 missions offensives dont plusieurs comme radio leader au sein du Groupe Lorraine.

L'adjudant-chef Delfau obtient deux nouvelles citations à l'ordre de l'Armée, totalisant 60 opérations offensives et plus de plus de 140 heures de vol de guerre.

Après la guerre, il poursuit sa carrière comme radio à Air France.

André Delfau est décédé accidentellement en service aérien le 7 juillet 1948 entre Saigon et Dalat. Son corps n'a pas été retrouvé


• Chevalier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 29 décembre 1944
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 1939-45 (3 citations)

Imprimer