Ordre de la Libération Menu
Pol Charbonneaux
<< Tous les compagnons

Pol Charbonneaux

Groupe de Bombardement « Lorraine »
GRB1
GMC 1

Pol Charbonneaux est né le 26 octobre 1909 à Reims

Elève officier de réserve, il effectue son service militaire au 18e Régiment de dragons puis à l'école de cavalerie de Saumur, en 1930-1931.

Rendu à la vie civile, Pol Charbonneaux effectue des périodes de réserves et passe son brevet de pilote d'avion en mars 1938 ; il est ensuite reversé dans la réserve de l'armée de l'air.

Rappelé au moment de la mobilisation des réservistes en août 1939, il est détaché auprès du préfet de la Marne.

En juin 1940, il est à Toulouse, au centre d'instruction de la reconnaissance. Il précède l'Appel du 18 juin en se rendant en Angleterre en avion dès le 17 juin.

Après quelque temps passé au camp de Saint-Atham (pays de Galles), il est affecté au Groupe de combat n°1 sous les ordres du commandant de Marmier. En septembre 1940, il quitte l'Angleterre avec l'expédition de Dakar et débarque au Cameroun où il est chargé du ravitaillement.

En décembre 1940, le lieutenant Charbonneaux est envoyé en Egypte, à Ismaïlia pour suivre un stage de pilote de Blenheim. Quelques mois plus tard, il rejoint, à Khartoum, le Groupe réservé de bombardement n° 1 (GRB 1) qui opère en Abyssinie. Là, il effectue ses premières missions de guerre contre les Italiens qui résistent autour du lac de Tana. Il prend part à plusieurs missions sur Gondar, Bahr, Dar, Debra, Marcos...

En 1941, après la constitution du groupe de bombardement "Lorraine", le lieutenant Pol Charbonneaux est envoyé en Libye où il participe à l'offensive anglaise de novembre qui conduit les troupes alliées au-delà de Benghazi. Il fait partie de la première escadrille du "Lorraine".

Le 20 décembre 1941, 12 appareils dont 4 Blenheim du "Lorraine", escortés par une vingtaine de chasseurs, doivent bombarder des colonnes ennemies sur la route Tocra-Benghazi. Après plus d'une heure de vol, la formation est attaquée par une douzaine de Messerschmitt 109 F. Les alliés perdent 9 avions dont ceux du colonel Pijeaud et du lieutenant du Boisrouvray. Des avions du Lorraine, seuls ceux pilotés Yves Ezanno et Pol Charbonneaux réussissent à regagner la base.

Pol Charbonneaux est promu capitaine en mars 1942, au moment où le groupe "Lorraine" rentre en Syrie. Pendant quelques mois, il effectue des convoyages d'avions entre Takoradi et Calcutta. Il prend ensuite le commandement en Palestine de l'escadrille "Nancy". A la fin de 1942, il rentre en Angleterre avec le groupe "Lorraine".

Commandant en avril 1943, il effectue plusieurs missions de bombardement, notamment en vol rasant, avant d'être retiré des opérations pour des raisons de santé en septembre 1943. Il totalise alors 155 heures de vol de guerre et soixante sept missions.

Pol Charbonneaux est ensuite affecté au centre d'instruction de Filey où il est chargé d'organiser l'instruction du personnel français venant d'Afrique du nord.

En juillet 1944, il rejoint le cabinet du général de Gaulle et est promu lieutenant-colonel en décembre 1944.

En juin 1945, il reçoit le commandement de la Base école de pilotage de La Rochelle et, l'année suivante, est reçu à la première promotion de l'Ecole de Guerre aérienne. Nommé en 1948 à l'Etat-major de l'armée de l'Air comme inspecteur de l'aviation du bombardement et des transports, il est promu au grade de colonel en janvier 1951 et affecté comme attaché de l'air adjoint à l'ambassade de France aux Etats-Unis (Washington).

Le 17 juillet 1954, l'avion du colonel Pol Charbonneaux prend feu lors du décollage sur la base d'Andrews aux Etats-Unis. Le 20 juillet, le colonel Charbonneaux décède des suites de ses blessures. Il est inhumé à Reims.

 

• Commandeur de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 29 décembre 1944
• Croix de Guerre 1939-1945 (3 citations)
• Médaille de l'Aéronautique
• Médaille Coloniale avec agrafe "Libye"
• Officer of the British Empire
• Mention in a Despatch (GB)
• Officier de la Legion of Merit (USA)

Imprimer