Ordre de la Libération Menu
Louis Broudin
<< Tous les compagnons

Louis Broudin

Cdt Duboc

Second enfant d'une famille de marins pêcheurs, Louis Broudin est né le 19 avril 1922 à Logonna-Dalouas dans le Finistère.

Titulaire du certificat d'étude obtenu avec la mention "bien", il entre en 1936 à l'Ecole des Pupilles de la Marine et y suit les cours de préparation à l'école de maistrance.

18 mois plus tard, il intègre l'Ecole des Mécaniciens de Lorient où il suit le cours d'armurier.

Breveté à la sortie, il est embarqué en décembre 1939 sur le cuirassé Paris et affecté au convoyage des bateaux de commerce.

Embarqué en janvier 1940 sur l'Aviso Annamite, il fait la campagne du Nord, celle de Norvège (Narvik) avant d'être débarqué à Plymouth le 18 juin 1940.

Louis Broudin s'engage aux Forces navales françaises libres et est affecté comme quartier-maître armurier à bord de l'Aviso Commandant Duboc.

Il participe à l'expédition sur Dakar (opération "Menace") qui fait suite au ralliement, fin août 1940, de la quasi totalité de l'Afrique équatoriale française à la France libre et vise à faire la même chose avec l'Afrique occidentale française, la ramenant ainsi dans la guerre.

Le 23 septembre 1940, la vedette des parlementaires emmenés par le commandant Thierry d'Argenlieu est mitraillée par les forces de Vichy et le combat s'engage alors entre Britanniques et Français libres, d'une part, et forces de Vichy, d'autre part.

Louis Broudin est tué par un éclat d'obus à son poste sur le Commandant Duboc. Il avait 18 ans. Ses dernières paroles furent "Vive la France, vengez-moi". Il a été inhumé en mer.

Il est promu exceptionnellement au grade de second-maître à titre posthume le 17 janvier 1941.

• Compagnon de la Libération - décret du 1er février 1941
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 39/45

Imprimer